Ogliastra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Ogliastra est une région historique de Sardaigne (Italie), située dans la partie centrale de la côte orientale sarde donnant sur la mer Tyrrhénienne. Elle a donné son nom à la nouvelle province de l'Ogliastra, en juillet 2001.

Son nom dérive de la présence d'oliviers sauvages, nommés olgiastu en sarde. Il a été orthographié de différentes manières, depuis Squillastrum jusqu'à Agugliastra en passant par Olasta, Ullasta, Ullaste. En latin, le nom dérive de oleaster, olivier sauvage.

À partir du , date de l'élection des nouveaux conseils provinciaux, elle fera partie de la province de l'Ogliastra, nouvellement créée par une loi régionale de 2001.

Dans sa partie interne, très montagneuse, on trouve une alternance de schistes, de granites et de calcaires. La région comprend à l'Ouest la chaîne du Gennargentu, littéralement « la Porte d'Argent », nom dû à la couleur argentée qui prédomine. Le point le plus élevé de l'île, Punta La Marmora, qui culmine à 1 834 m, s'étend en partie sur le plateau du Supramonte (it), et se divise en taccus, reliefs tabulaires se détachant nus des montagnes anciennes et laissant apparaître, çà et là, d'immenses obélisques naturels qui émergent de forêts de chênes verts, de plus en plus restreintes, à la suite d'une politique de déforestation et à des incendies d'origine criminelle pour la plupart. Dès le printemps, la région se parfume des senteurs du maquis méditerranéen où se mêlent les genévriers sauvages, le myrte, le lentisque (pistachier), le houx, la bruyère à petites fleurs rouges violacées, l'arbousier, le romarin, la lavande et le thym.

D'une étendue de 1 838 km2 et peuplée par quelque 60 000 habitants, elle comprend les sous-régions de Supramonte et la Quirra. Les rivières Flumendosa, Codula di Luna, Pramaera, Mirenu, Pelau, Rio di Quirra et San Giorgio l'irriguent de manière irrégulière : torrents impétueux en hiver, mais asséchés en été. Le Flumendosa alimente en eau toute la région grâce au barrage qui a créé le lac du même nom.

L'Ogliastra a pour chef-lieu administratif la ville de Lanusei, dont le statut est disputé par la ville de Tortolì avec son port d'Arbatax (dont le nom dérive de l'arabe, qui veut dire quatorze). Finalement les deux villes seront chefs-lieux de la nouvelle province en 2005.

Elle comprend les communes de :

Liens externes[modifier | modifier le code]