Lotzorai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lotzorai
Lotzorai
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la Sardaigne Sardaigne 
Province Nuoro 
Code postal 08040
Code ISTAT 105012
Code cadastral E700
Préfixe tel. 0782
Démographie
Gentilé lotzaraesi
Population 2 164 hab. (31-12-2010[1])
Densité 129 hab./km2
Géographie
Coordonnées 39° 58′ 00″ nord, 9° 40′ 00″ est
Altitude Min. 11 m
Max. 11 m
Superficie 1 684 ha = 16,84 km2
Divers
Saint patron Sant’Elena
Fête patronale 18 août
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sardaigne

Voir sur la carte administrative de Sardaigne
City locator 14.svg
Lotzorai

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Lotzorai

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Lotzorai
Liens
Site web www.comune.lotzorai.og.it

Lotzorai est une commune de la province de Nuoro (anciennement province de Nuoro) dans la région Sardaigne en Italie.


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
30 mai 2006 En cours Giancarlo Serra    
Les données manquantes sont à compléter.

Territoire et ressources[modifier | modifier le code]

Le centre habité est situé à seulement 1 km de la côte orientale de la région, qui donne sur la Mer Tyrrhénienne. La commune est délimitée par deux rivières : la Pramaera (à l'origine Palmera ou Palmaera) au nord et la rivière Girasole (à l'origine S'arenàda) au sud.

On peut rejoindre le village par le nor ou par le sud en empruntant la Strada Statale 125 Orientale Sarda, par l'ouest en empruntant la strada provinciale 56. Elle rentre en outre dans le bassin du port d'Arbatax, de l'Aéroport de Tortolì-Arbatax - tous deux distants d'environ 5 km et à 3 km du port touristique de Santa Maria Navarrese et à 2,8 km de distance du hameau de Tancau sul Mare.

À environ un mille à l'est de la côte du village on peut voir la petite île d'Ogliastra, minuscule archipel formé de trois petites îles inhabitées, où viennent se reposer et nidifier des colonies de cormorans et de goélands. La plus grande île abrite la statue de la Madone d'Ogliastra, qui fait depuis quelques années l'objet d'une procession au mois d'août, au bord de petites embarcations.
Les zones humides de Lotzorai ont une certaine importance pour abriter de nombreuses espèces aquatiques: le parc fluvial de la rivière Pramaera ainsi que son embouchure, l'étang de Pollu, le marais Paùle di Iscrixedda (qui tourne le dos à la plage qui porte le même nom dans le lieu-dit Iscrixedda et qui est alimentée par les eaux de la rivière Rio Girasole qui en forment l'embouchure), le canal de Su Stoargiu qui relie la zone humide de Iscrixedda (prononcé Iscridjedda) et l'étang de Tortolì.

L'économie du village est basée principalement sur l'agriculture et sur le tourisme balnéaire très actif, favorisé par les 7 km de plages libres se trouvant sur le territoire, et sur la possibilité de faire du free climbing, des excursions à pied, du cyclotourisme sur route et du mountain bike, sur le territoire des villages qui l'entourent notamment Jerzu, Ulassai, Lanusei, Arzana, Villagrande Strisaili, Talana, Urzulei et Baunei, tous situés entre 500–700 m d'altitude, facilement atteignables en voiture ou à vélo par la route. À noter également que les montagnes s'élèvent jusqu'à 1 000 m à 30 km de la côte, permettant ainsi de trouver des zones fraîches et/ou de l'ombre en été. C'est dans ce but que de nombreux sportifs viennent accompagnés de leur famille en vacances à Lotzorai, afin d'être près de la mer sans toutefois renoncer à leur sport préféré dans les montagnes voisines. Le doux climat, permet en outre de pratiquer ces sports durant toute l'année.

La culture de légumes en serres, des agrumes, les oliveraies et les vignes représentent les activités agricoles principales.
De nombreuses infrastructures touristiques sont présentes, parmi lesquelles des hôtels, bed and breakfast, chambres à louer, campings juste derrière les plages ainsi que l'agritourisme dans les campagnes du village.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Donigala, Tancau sul mare

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Baunei, Girasole, Talana, Tortolì, Triei, Villagrande Strisaili

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Notes et références[modifier | modifier le code]