Clémence Ramnoux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Clémence Ramnoux
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activité
signature de Clémence Ramnoux
signature

Clémence Ramnoux (1905), est une historienne de la philosophie française, spécialiste de la pensée grecque présocratique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une classe préparatoire au lycée Condorcet, Clémence Ramnoux entre à l'École normale supérieure (Lettres 1927 — l'une des trois premières femmes en lettres avec Simone Pétrement et Suzanne Roubaud[1]), où elle côtoie Jean Beaufret et Simone Weil. Agrégée de philosophie en 1931, elle enseigne au lycée. Son doctorat la mène à l'université d'Alger, où elle enseigne de 1958 à 1963. Elle participe en 1965 à la création de l'université de Nanterre, avec Paul Ricœur et Jean-François Lyotard ; elle y enseigne jusqu'à sa retraite, en 1975[2] .

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Signature de Clémence Ramnoux, vers 1972
  • Clémence Ramnoux, « Sur quelques interprétations modernes de la pensée d'Anaximandre », Revue de Métaphysique et de Morale, vol. 59, no 3,‎ (JSTOR 40899843)
  • Héraclite, ou l'Homme entre les mots et les choses, Paris, Les Belles Lettres, 1959; réédition 1968.
  • La Nuit et les enfants de la Nuit dans la tradition grecque, Paris, Flammarion, 1959, 275 p. ; réédition collection Champs, 1994.
  • Mythologie, ou la Famille olympienne, Paris, Armand Colin, 1962.
  • Études présocratiques, Paris, Klincsieck, 1970.
  • Sur un monothéisme grec. 1984
  • Parménide et ses successeurs immédiats, Monaco, éditions du Rocher, 1979, 180 p. ; réédition 1991.
  • Études présocratiques II, suivi de Études mythologiques, ou De la légende à la sagesse, Paris, Klincksieck, 1983.
  • Le Grand Roi d'Irlande, Céret, L'Aphélie, 1991, 241 p.

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://journals.openedition.org/clio/613.
  2. Danielle Delhome et Michèle Sinapi, RAMNOUX CLÉMENCE (1905-1997), Encyclopædia Universalis

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]