Nouvelle génération silencieuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La nouvelle génération silencieuse (aussi appelée Génération Z ou aussi Génération alpha car elle entre dans un nouveau temps du rapport de l'homme et de la machine) est une génération sociologique qui débute avec une évolution de naissances qui aurait été constatée à partir du début des années 2000.

Ils auront toujours connu les Technologies de l'information et de la communication (TIC). Proche de la génération Y dans leurs attentes, ils auront plus de chance de trouver un emploi dans les pays émergents.

La génération Z est également appelée nouvelle génération silencieuse car elle serait comparable, dans la théorie américaine des générations, à la génération silencieuse de ceux nés entre 1925 et 1945. Elle a aussi été nommée Génération C (pour Communication, Collaboration, Connexion et Créativité) vers 2005. Cette nouvelle génération comprendrait, en gros, les enfants nés après 1995. L'autre date charnière reste à déterminer. On n'en sait pas encore assez sur ceux-ci pour juger quelle pourra être leur culture, mais on peut se permettre de spéculer quant à leur nature en regardant la génération silencieuse originelle ou en se référant à l'œuvre de Strauss et Howe.

« Une génération née avec la chute de l'URSS et le début du World Wide Web »[modifier | modifier le code]

La génération Z se compose des gens nés après 1995, donc après la chute du mur de Berlin en 1989. Par conséquent, ses représentations politiques n’ont plus rien à voir avec celles des générations qui la précédent, fortement marquées par des affrontements idéologiques : guerres mondiales, démocratie contre dictatures, décolonisations, puis guerre froide ouest-est. Pour beaucoup de ces jeunes gens qui vivent notamment dans les pays occidentaux, la démocratie est une notion acquise et ils ne peuvent imaginer qu'elle n'ait pas toujours été présente, surtout en Europe. Mais malgré cela, les récentes révolutions qui ont touché le monde dont celles du printemps arabe furent la preuve que cette génération existe et n’a pas les mêmes opinions que leurs aïeux. La jeunesse de cette génération a été semée d’embûches que leurs parents ont créées, mais pour cette génération de l'info, rien n'est impossible.

« La cyber-génération »[modifier | modifier le code]

La grande différence entre la génération Z et la génération qui la précède, c'est que ces enfants sont nés, vivent et vivront avec Internet. Ainsi, ils maîtrisent souvent parfaitement les outils informatiques, que ce soient les ordinateurs, les GPS ou les téléphones portables, s'en servent quotidiennement et ne conçoivent plus le fait de vivre sans (contrairement aux enfants de la génération précédente, qui ont en majorité connu la vie sans les nouvelles technologies). L'accès à Internet simplifie aussi l'accès au média : la génération Z est définitivement celle des infos en ligne. Blogs, sites de partage de vidéos, quotidiens sur Internet, rien ne leur échappe. Souvent, ils accordent même plus de confiance à ces médias dits récents qu'aux « traditionnels », qu'ils jugent facilement manipulables.

« Artistes »[modifier | modifier le code]

Selon Strauss et Howe, qui ont publié un livre concernant les générations, on se retrouvera avec un phénomène semblable à celui qui a affecté la génération silencieuse : coincés entre une génération combative, individualiste, et la prochaine qui ressemblera aux baby-boomers, ils seront probablement subordonnés aux entreprises gargantuesques des Y et à la tête des entreprises idéalistes des nouveaux Prophètes (boomers). Ces générations vivent habituellement une crise massive durant leur jeunesse (exemple : dépression de 1929) qui pourrait être la crise économique mondiale qui a commencé en 2008 et s'intensifie fortement en 2009.

Économie[modifier | modifier le code]

David Foot, dans son livre Boom, Bust and Echo, mentionne que les Silencieux ont eu la vie facile pour ce qui est de l'emploi. Le petit nombre de naissances durant la crise y est pour beaucoup.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Savoir anticiper », Philippe Gabilliet - 1999 ISBN 2710113635
  • « La mosaïque des générations », Jean-Luc Excousseau - 2000 ISBN 2708125036

Voir aussi[modifier | modifier le code]