Génération silencieuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le terme Génération silencieuse est apparu le en couverture du Time, se référant à ceux nés entre le milieu des années 1920 et le début/milieu des années 1940 environ[1].

Explication[modifier | modifier le code]

Cette génération est née entre la Grande Dépression et la Seconde Guerre mondiale. Elle est réputée travailler dur et ne pas être revendicative, d'où son nom[1].

Elle inclut les gens (pour les États-Unis surtout) qui ont combattu durant la guerre de Corée. L'article désigne particulièrement les gens nés entre 1925 et 1945 en les caractérisant comme fatalistes, conventionnels, possédant un sens moral aléatoire, s'attendant au pire mais restant dans l'espérance[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Neil Howe et William Strauss, Generations: The History of America's Future, 1584 to 2069, New York, William Morrow & Company, , 1re éd., poche (ISBN 978-0-688-11912-6, LCCN 92008222)

Liens et références externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]