Génération Z

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Gen-Z.

La génération Z (aussi appelée nouvelle génération silencieuse ou génération C pour Communication, Collaboration, Connexion et Créativité) est la génération qui succède à la génération Y. On considère généralement ce nom comme « temporaire », sachant qu'il regroupe simplement les plus jeunes jusqu'à aujourd'hui, les jeunes nés à partir de l’an 2000.

Analyse[modifier | modifier le code]

La Génération Z représente d’après un rapport publié par le Pew Research Center les personnes nées en 1998 et au-delà. Ils ont donc toujours connu un monde avec une grande présence de l'informatique et d'Internet.

En 2013, le fondateur de Moons'Factory, Didier Pitelet, décrit ces moins de 20 ans comme des utopistes peu dociles qui exigeront une nouvelle gestion entrepreneuriale ; leur énergie devra être canalisée à des fins positives, ce qui supposera de mettre en place des modèles de gestion structurants, éducatifs et psychologiques[1].

Selon Nicolas Sadirac, fondateur d'EPITECH et directeur général de l'école 42[2], la génération Z a « un rapport décomplexé à l'erreur ! Pour eux, c'est normal de se tromper : ils ne diabolisent pas l'échec comme les autres générations »[3]. David Foot, dans son livre Boom, Bust and Echo, mentionne que les Silencieux ont eu la vie facile pour ce qui est de l'emploi. Le petit nombre de naissances durant la crise y est pour beaucoup[4]. Plutôt que des digital natives, Jean-Noël Lafargue qualifie ce groupe d'âge de digital naives.

Toutefois, la fondation de ces affirmations est à vérifier, provenant en partie de textes d'opinion ayant paru dans certains journaux. Il est à souligner que la génération Z est parfois la cible d'un certain pessimisme de la part des individus de générations antérieures, souvent associé aux grandes différences entre les habitudes et le milieu de vie de ces groupes distincts qui amènent une incompréhension des mœurs de la nouvelle génération.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Luc Excousseau, La mosaïque des générations, 2000 (ISBN 2708125036)
  • Daniel Ollivier & Catherine Tanguy, Génération Y & Z - Le grand défi de l'intergénérationnel - chez Deboeck (ISBN 9782807307162)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]