Nombre capillaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Nombre de capillarité.

Le nombre capillaire est un nombre sans dimension utilisé en mécanique des fluides. Il représente le rapport entre les forces visqueuses et la tension superficielle et est utilisé pour caractériser l'atomisation des liquides[1]. Il correspond également au ratio des nombres de Weber et de Reynolds[2].

On le définit de la manière suivante :

avec :

  • v - vitesse
  • μ - viscosité dynamique
  • σ - tension superficielle

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Bernard Stanford Massey, Measures in science and engineering: their expression, relation and interpretation, Chichester, Ellis Horwood Limited, , 216 p. (ISBN 978-0-85312-607-2, LCCN 86000267)
  2. (en) R. Clift, J. R. Grace et M. E. Weber, Bubbles, drops, and particles, Academic Press, , 380 p. (ISBN 012176950X, 9780121769505 et 9780486445809, OCLC 3609544, lire en ligne), p. 208

Voir aussi[modifier | modifier le code]