Nombre de Weber

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le nombre de Weber est un nombre sans dimension utilisé en mécanique des fluides pour caractériser l'écoulement de fluides à l'interface d'un système multiphasique. Il correspond au rapport des forces d'inertie et la tension superficielle.

Le nombre porte le nom de s frères Ernst et Wilhelm Weber. Ernst était physiologiste et Wilhelm physicien et ont étudié ensemble le comportement des écoulements liquides. Par ailleurs, l'aîné a été le codécouvreur de la fameuse loi de Weber-Fechner établissant le fait que la sensation est proportionnelle au logarithme du stimulus. Moritz Weber, ingénieur en dynamique des fluides allemand[1].

On le définit de la manière suivante :

avec :

Le nombre de Weber est principalement utilisé pour l'étude d'écoulement film et la formation de gouttes ou bulles.

Par exemple, si une goutte a un Weber supérieur à 12, elle se désagrègera en de nombreuses autres petites gouttes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Moritz Weber », Wikipedia,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]