Nombre de Stewart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le nombre de Stewart est un nombre sans dimension utilisé en magnétohydrodynamique pour caractériser l'influence d'un champ magnétique sur l'écoulement d'un fluide. Il représente le rapport entre la densité de la force magnétique et la quantité de mouvement du fluide[1].

Ce nombre porte le nom de Balfour Stewart, physicien et ingénieur écossais[2].

On le définit de la manière suivante :

avec :

On nomme ce nombre également nombre de Stuart en l'honneur de John Trevor Stuart, mathématicien anglais[3].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. G. Herdrich, M. Auweter-Kurtz, M. Fertig, A. Nawaz, D. Petkow, « MHD flow control for plasma technology applications », Vacuum, vol. 80 « The 5th International Symposium on Applied Plasma Science », no 11-12,‎ , p. 1167-1173 (ISSN 0042-207X, DOI doi:10.1016/j.vacuum.2006.01.043)
  2. (en) Carl W. Hall, Laws and Models:Science, Engineering and Technology, Boca Raton, CRC Press, , 524 p. (ISBN 8449320186)
  3. Bernard Stanford Massey, Measures in science and engineering: their expression, relation and interpretation, Ellis Horwood Limited, , 216 p. (ISBN 0853126070)

Voir aussi[modifier | modifier le code]