Nombre de Blake

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le nombre de Blake est un nombre sans dimension utilisé en mécanique des fluides. Il est utilisé pour caractériser le rapport entre les forces d'inertie et les forces visqueuses d'un fluide dans un lit de particules. Il correspond au nombre de Reynolds modifié pour intégrer une caractéristique des lits de particules[1].

Ce nombre porte le nom de Frank C. Blake, chimiste américain[2]. Une autre source indique toutefois que ce nombre aurait été nommé en l'honneur de Henry William Blake, ingénieur-chimiste américain[3].

On le définit de la manière suivante :

avec :

  • v - vitesse
  • Lc - longueur caractéristique
  • ρ - masse volumique du fluide
  • μ - viscosité dynamique
  • ε - porosité du lit

La longueur caractéristique est normalement défini par le rapport volume-surface des particules.
Ce nombre est utilisé principalement pour la caractérisation des filtrations et un nombre de Blake d'environ 0,2 indique une filtration rapide[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Michael J. Matteson, Matteson, Clyde Orr, Filtration, CRC Press, , 760 p. (ISBN 0824775821)
  2. Bernard Stanford Massey, Measures in science and engineering: their expression, relation and interpretation, Halsted Press, , 216 p. (ISBN 0853126070)
  3. (en) Carl W. Hall, Laws and Models: Science, Engineering and Technology, Boca Raton, CRC Press, , 524 p. (ISBN 8449320186)
  4. K. J. Ives, « Rapid filtration », Water Research, vol. 4, no 3,‎ , p. 201-223 (DOI 10.1016/0043-1354(70)90068-0)

Voir aussi[modifier | modifier le code]