Navarin (cuisine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Navarin
Image illustrative de l’article Navarin (cuisine)

Lieu d’origine Bataille de Navarin en Grèce (présumé)
Créateur Auguste Escoffier (présumé)
Date 20 octobre 1827 (présumé)
Place dans le service Plat principal
Température de service Chaude
Ingrédients Viande d'agneau, légumes
Mets similaires Rata, plov, ragoût, agneau pascal, haricot de mouton, daube, pot-au-feu, potée, poule au pot, bœuf bourguignon
Classification Cuisine française

Le navarin ou ragoût d'agneau est une recette de cuisine traditionnelle de la cuisine française, à base de ragoût de viande d'agneau et de petits légumes[1],[2]

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le substantif masculin[3],[4] navarin (prononcé [navaʀɛ̃][4]) est un dérivé[3] de navet[3],[4],[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

Navarin d'agneau printanier

Le nom du Navarin serait lié à la bataille de Navarin du 20 octobre 1827, de la rade du port grec de Navarin dans le Péloponnèse, où les flottes coalisées anglaises, russes et françaises, sous le commandement de l'amiral français Henri de Rigny, infligèrent une cuisante défaite à la flotte turco-égyptienne de l'Empire ottoman, lors de la guerre d'indépendance grecque. Pour fêter cette victoire historique, l’amiral aurait alors ordonné d’améliorer le repas ordinaire du lendemain. Le chef cuisinier aurait alors inventé une nouvelle recette en remplaçant le riz du rata ordinaire par des légumes variés et colorés (inspirée du pilaw de mouton à la turque) à laquelle le célèbre chef cuisinier français Auguste Escoffier aurait donné par la suite le nom de cette bataille historique[6],[7],[8] (à l'image d'autres plats nommés d’après des batailles militaires historiques, tels que coq au vin, poulet Marengo, ou bœuf Wellington...).

Préparation[modifier | modifier le code]

Le navarin peux être préparé en hivers dans une cocotte avec des pomme de terre, ou de préférence avec des petits légumes printanier de jardin potager, tels que navets, carottes, pommes de terre, petit pois, haricots verts, tomate, ail, oignon, bouquet garni[9],[10],[11],[12]...

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Navarin d'agneau aux petits légumes », sur madame.lefigaro.fr (consulté en )
  2. « Navarin d’agneau », sur cuisine.larousse.fr (consulté en )
  3. a b et c « Navarin », dans le Dictionnaire de l'Académie française, sur Centre national de ressources textuelles et lexicales [consulté le 23 novembre 2016].
  4. a b et c Définitions lexicographiques et étymologiques de « navarin » dans le Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales [consulté le 23 novembre 2016].
  5. Navarin sur le dictionnaire du Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales
  6. « Auguste Escoffier - Le Guide Culinaire - Aide-mémoire de cuisine pratique, 1903 p741 », sur fr.wikisource.org (consulté en )
  7. « La recette du navarin d’agneau », sur www.europe1.fr (consulté en )
  8. « Le navarin », sur www.lemonde.fr (consulté en )
  9. « Navarin d’agneau », sur www.undejeunerdesoleil.com (consulté en )
  10. « Navarin d'agneau printanier », sur www.femmeactuelle.fr (consulté en )
  11. « Navarin d’agneau », sur www.elle.fr (consulté en )
  12. « Navarin d’agneau », sur www.chefnini.com (consulté en )
  13. « Auguste Escoffier - Le Guide Culinaire - Aide-mémoire de cuisine pratique, 1903 p741 », sur fr.wikisource.org (consulté en )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]