Chouette lapone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Strix nebulosa

Strix nebulosa
Description de cette image, également commentée ci-après
Chouette lapone
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Strigiformes
Famille Strigidae
Genre Strix

Espèce

Strix nebulosa
Forster, 1772

Répartition géographique

Description de l'image Bartkauz-Strix nebulosa-World.png.

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe II de la CITES Annexe II , Rév. du 12/06/2013

La Chouette lapone ou Chouette cendrée (Strix nebulosa) est une espèce de rapaces appartenant à la famille des strigidés.

Description[modifier | modifier le code]

La chouette lapone se reconnaît à sa grande taille, son énorme tête ronde de 50 cm[1] minimum sans aigrette aux larges disque facial et aux yeux jaune. Le bec crochu est souligné par une tache noire sous le menton et par des plumes rappelant une moustache. L'épais plumage est de couleur gris cendré, nuancé de taches brunes. La queue est longue est large (30 cm). Chose curieuse, la tête peut pivoter selon un angle surprenant pouvant atteindre jusqu'à 270 degrés[2]. C'est la plus grande chouette d'Amérique du Nord mesurant 60 à 83 cm de long. Son allure est donc imposante mais son poids varie entre 800 g et 1,7 kg[1] seulement.

Habitat[modifier | modifier le code]

La chouette lapone fréquente surtout les forêts boréales, les marais et les tourbières jonchées d'arbres. Plus au sud, elle favorise les forêts touffues, les prairies et les champs boisés. Son domaine varie entre 1,3 et 6,5 km.

Comportement[modifier | modifier le code]

La chouette lapone est l'une des rares espèces de chouette à chasser de jour comme de nuit. Pour chasser, elle va se positionner sur un perchoir d'où elle repère ses proies grâce à sa vue et surtout son ouïe. Elle peut enfoncer ses serres dans 40 à 50 cm de neige[1].

Régime alimentaire[modifier | modifier le code]

Cette espèce de chouette va se nourrir en particulier de micromammifères comme des campagnoles, souris et plus exceptionnellement d'oiseaux ou grenouilles[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (fr) Vie sauvage : Encyclopédie visuelle des animaux continent par continent [« Wildlife of the world »] (trad. de l'anglais par Aubert Defoy, préf. Chris Packham, photogr. Gary Ombler.), Paris, Groupe Flammarion, , L.01EPMN000839.N001 éd. (1re éd. 2015), 405 p. (ISBN 978-2-0813-7860-5), « Amérique du nord », p. 58
  2. « Chouette lapone », sur larousse.fr (consulté le 10 juin 2018)


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :