Mont Tate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Mont Tate (Nouvelle-Galles du Sud).

Mont Tate
Vue du mont Tate et du lac Mikuri.
Vue du mont Tate et du lac Mikuri.
Géographie
Altitude 3 015 m
Massif Monts Hida (Alpes japonaises)
Coordonnées 36° 34′ 33″ nord, 137° 37′ 11″ est
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Chūbu
Province Toyama

Géolocalisation sur la carte : préfecture de Toyama

(Voir situation sur carte : préfecture de Toyama)
Mont Tate

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Mont Tate

Le mont Tate (立山, Tate-yama?) se trouve dans la partie sud-est de la préfecture de Toyama au Japon. Culminant à 3 015 m d'altitude, c'est l'un des plus hauts sommets des monts Hida et, avec le mont Fuji et le mont Haku, une des « Trois montagnes sacrées » (三霊山, Sanreizan?) du Japon.

La saison d'escalade du Tate-yama s'étend du mois d'avril au mois de novembre. Le mont Tate a été gravi pour la première fois par un certain Saeki no Ariyori au cours de la période Asuka de l'histoire du Japon. La zone est désignée parc national de Chūbu-Sangaku le 4 décembre 1934[1].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Des cours d'eau, tels que les rivières Tsurugisawa, affluent du fleuve Kurobe, et Hayatsuki, affluent du fleuve Jōganji, prennent leur source dans la montagne[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ministère de l'Environnement du Japon, « Chūbu-Sangaku National Park » (consulté le 22 mars 2015)
  2. (ja) Mountain and plateau map of Mount Tsurugi and Mount Tate, Shobunsha Publications, (ISBN 978-4-398-75716-6).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :