Monts Kujū

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la montagne image illustrant le volcanisme image illustrant le Japon
Cet article est une ébauche concernant la montagne, le volcanisme et le Japon.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Monts Kujū
Carte sous licence libre bienvenue !
Géographie
Altitude 1 791 m, Mont Nakadake
Massif Kyūshū
Longueur 15 km
Largeur 8 km
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Kyūshū
Préfecture Ōita
Géologie
Âge 150 000 ans
Roches Andésite, dacite

Les monts Kujū (九重山, Kujū-san?) sont une des 100 montagnes célèbres du Japon. D'une altitude moyenne de 1 700 m, le massif se situe à la limite de Kokonoe et Taketa dans la préfecture d'Ōita. Ils se trouvent dans le parc national d'Aso-Kujū.

Il s'agit d'un volcan actif dont la dernière éruption remonte à novembre 1995.

Le moine bouddhiste Sokuhi Nyoitsu du XVIIe siècle y a fondé le temple Fukujū-ji.

Sommets principaux[modifier | modifier le code]

  • Monts Kujū
    • Mont Kujū (1 787 m)
    • Mont Nakadake (1 791 m) - point culminant de Kyūshū
    • Mont Inahoshi (1 774 m)
    • Mont Hōsshō (1 762 m)
    • Mont Mimata (1 745 m)
  • Monts Taisen
    • Mont Taisen (1 786 m)
    • Mont nord (Kita) Taisen (1 706 m)
    • Mont Heiji (1 642 m)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Référence[modifier | modifier le code]