Mois de l'histoire des Noirs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mois de l'histoire des Noirs
Célébraiton du mois de l'histoire des Noirs dans une base de l'armée de l'air américaine.
Célébraiton du mois de l'histoire des Noirs dans une base de l'armée de l'air américaine.

Nom officiel Black History Month
Observé par Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Type Célébration civile
Signification Reconnaissance officielle de la Negro History Week en 1976.
Date Février (États-Unis et Canada)
Octobre (Royaume-Uni)
Célébrations Cérémonies, manifestations culturelles et éducatives.

Le mois de l'histoire des Noirs (anglais : Black History Month) est une célébration annuelle de l'histoire de la diaspora africaine. Il est célébré en février aux États-Unis et au Canada et en octobre au Royaume-Uni.

Histoire[modifier | modifier le code]

Negro History Week (1926)[modifier | modifier le code]

Un précurseur du mois de l'histoire des Noirs aux États-Unis est la Negro History Week (« semaine de l'histoire des Nègres ») créée par l'histoire Carter G. Woodson et l'Association for the Study of Negro Life and History la deuxième semaine de février 1926. Cette semaine est choisie en raison de la coïncidence des anniversaires d'Abraham Lincoln le 12 février et de Frederick Douglass le 14 février, deux dates célébrées par les communautés noires américaines depuis la fin du XIXe siècle[1].

L'objectif initial de la manifestation était de coordonner l'enseignement des Noirs américains dans les écoles publiques des États-Unis. La première Negro Histroy Week reçoit un accueil mitigé, même si elle est soutenue par les départements d'Éducation en Caroline du Nord, au Delaware, en Virginie-Occidentale et à Baltimore et Washington[2].

Selon Carter G. Woodson, l'enseignement de l'histoire des Noirs est essentiel à la survie physique et intellectuelle des Noirs dans la société[3].

En 1929, le Journal of Negro History constate que tous les États avec une importante population noire ont organisé des évènements liés à la semaine[4] et que des églises y participent également[5]. Des clubs d'histoire des Noirs sont également créés et certains maires en font une fête officielle[1].

Mois de l'histoire des Noirs aux États-Unis (1976)[modifier | modifier le code]

L'expansion de la semaine de l'histoire des Noirs est d'abord proposé par le leader des Black United Students de la Kent State University en février 1969. La première célébration du mois de l'histoire des Noirs a ainsi lieu à l'université l'année d'après, en février 1970[6].

En 1976, dans le cadre du bicentenaire des États-Unis, le mois de l'histoire des Noirs est officiellement reconnus par le gouvernement américain. Le président Gerald Ford appelle les Américains à « saisir l'opportunité d'honorer les réussites trop souvent ignorées des Américains noirs dans tous les domaines à travers notre histoire[7]. »

Autres pays[modifier | modifier le code]

Le mois de l'histoire des Noirs est célébré pour la première fois au Royaume-Uni en 1987. Cette initiative est généralement attribuée au travail du ghanéen Akyaaba Addai-Sebo et au Greater London Council[8],[9].

Au Canada, le mois de l'histoire des Noirs est recennu depuis décembre 1995, quand la députée noire Jean Augustine a fait voter une motion sur la reconnaissance des Noirs à la Chambre des communes du Canada. La ligue nationale des Noirs du Canada et la ligue des Noirs du Québec organisent des événements commémoratifs, en rappelant notamment le chemin de fer souterrain.

Critiques[modifier | modifier le code]

Il y a eu des débats aux États-Unis sur la pertinence de ce mois commémoratif, autant du côté des Noirs que celui des Blancs. En particulier, Morgan Freeman a déclaré : « Je ne veux pas d'un Mois de l'Histoire des Noirs. L'Histoire des Noirs c'est l'Histoire Américaine[10]. » Freeman pense que le racisme perdurera tant que les gens s'identifieront par rapport à leur couleur de peau/race.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Daryl Michael Scott, « "The Origins of Black History Month," » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), consulté le 2015-03-17 Association for the Study of African American Life and History, 2011, asalh.org/
  2. C.G. Woodson, "Negro History Week", Journal of Negro History, vol. 11, no. 2 (April 1926), p. 238.
  3. Woodson, "Negro History Week", p. 239.
  4. "Negro History Week: The Fourth Year", Journal of Negro History, vol. 14, no. 2 (April 1929), p. 109.
  5. "Negro History Week: The Fourth Year", p. 110.
  6. Milton Wilson, « Involvement/2 Years Later: A Report On Programming In The Area Of Black Student Concerns At Kent State University, 1968-1970 », Special Collections and Archives: Milton E. Wilson, Jr. papers, 1965-1994, Kent State University (consulté le 28 septembre 2012)
  7. « President Gerald R. Ford's Message on the Observance of Black History Month », Gerald R. Ford Presidential Library and Museum, University of Texas (consulté le 14 février 2012)
  8. Kubara Zamani, "Akyaaba Addai-Sebo Interview", Every Generation Media, reprinted from New African magazine.
  9. « Black History Month FAQ », Black History Month (consulté le 14 février 2012)
  10. « Freeman calls Black History Month 'ridiculous' »

Voir aussi[modifier | modifier le code]