Laforêt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Laforêt
Laforêt
La place du village.
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Namur Province de Namur
Arrondissement Dinant
Commune Vresse-sur-Semois
Code postal 5550
Zone téléphonique 061
Démographie
Gentilé Forigeot(te)
Population 107 hab. (31/12/2007)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 51′ nord, 4° 55′ est
Superficie 769 ha = 7,69 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Province de Namur
Voir sur la carte administrative de Province de Namur
City locator 14.svg
Laforêt
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Laforêt
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Laforêt

Laforêt est une section de la commune belge de Vresse-sur-Semois située en Région wallonne dans la province de Namur.

Laforêt fit l'objet d'une première fusion de communes en 1964 avec les localités de Membre et de Vresse pour intégrer la nouvelle entité de Vresse. En 1977, une nouvelle fusion la rattache à la nouvelle commune de Vresse-sur-Semois.

Elle fait partie de l'association qui regroupe les plus beaux villages de Wallonie.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

La place du village.
  • Pont de claies : sur la Semois amont du village, ce petit pont, formé de claies (des panneaux tressés de branches de charme), est monté chaque année (par monsieur Claude Delosse) au début de l'été et démonté à la fin de l'été. Il permettait jadis le passage à pied sec des agriculteurs ou du bétail.
  • Église Sainte-Agathe : datant de 1779, cet édifice possède un chemin de croix moderne, que l'on doit à Jacques Vander elst.
  • Deux abreuvoirs classés

Histoire[modifier | modifier le code]

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, le , Laforêt est prise par les Allemands de la 2e Panzerdivision[1] du Generalmajor Rudolf Veiel.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Yves Mary, Le corridor des Panzers, tome I, p.173, Heimdal, 2009

Sur les autres projets Wikimedia :