Shred

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le shred (littéralement, « déchiqueter » en anglais), est un terme utilisé en musique pour désigner une tendance à la virtuosité du jeu de guitare, tout particulièrement dans le jazz et le metal.

En effet, ce terme se réfère à une approche du jeu de guitare qui met l'accent sur la vitesse et la difficulté technique de l'exécution. Le shredder n'est pas nécessairement un virtuose mais y tend.

D'une façon plus générale, le terme de shredder désigne désormais de façon assez péjorative un musicien qui mise plus sur un jeu très démonstratif que sur la musicalité.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette tendance fut initiée au milieu des années 1970 par le guitariste de jazz-rock Al Di Meola, entre autres, puis reprise par Eddie Van Halen et Randy Rhoads à la fin des années 1970, et affirmée par Yngwie Malmsteen dans les années 1980.

Progressivement, le terme shred fut associé à une tendance musicale à multiples dérivés du metal dans laquelle les shredders sont mis en avant. Mais le shred tel qu'entendu aujourd'hui mélange tous les styles de jeu, en prenant comme critère la vitesse et la technicité, et non nécessairement le caractère « déchiqueté » (shredded en anglais) provoqué par le son du médiator sur les cordes lorsque l'on joue toutes les notes (technique dite « du staccato »).

Techniques[modifier | modifier le code]

Parmi les techniques utilisées par les shredders, figurent le tapping, le sweeping, l'alternate picking (en) ou les sauts de corde (en).

Notes et références[modifier | modifier le code]