Ian Hunter (chanteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ian Hunter.
Ian Hunter
Description de cette image, également commentée ci-après

Ian Hunter en concert au City Winery (en) à New York en 2010.

Informations générales
Nom de naissance Ian Hunter Patterson
Naissance
Oswestry, Shropshire, Angleterre
Activité principale Auteur-compositeur-interprète, musicien de rock
Genre musical Rock, Hard Rock, Glam rock
Années actives 1958-présent
Site officiel IanHunter.com

Ian Hunter Patterson, connu comme Ian Hunter, né le à Oswestry dans le comté anglais du Shropshire, est un chanteur de rock anglais, auteur-compositeur-interprète, surtout connu en tant que frontman du groupe de rock anglais Mott the Hoople, de sa création en 1969 jusqu'à sa dissolution en 1974, puis lors de la reformation de celui-ci en 2009 et 2013. Hunter est déjà musicien et auteur-compositeur quand il rejoint à vingt-neuf ans Mott the Hoople, et continue dans cette voie, après la fin du groupe, se lançant dans une carrière solo de chanteur, en dépit de sa mauvaise santé, de désillusions et d'une certaine défiance envers le système du Show Business. Il travaille souvent en collaboration avec Mick Ronson, lui-aussi de Mott the Hopple et principal collaborateur et arrangeur de David Bowie durant sa période glam rock du début des années 1970.

Si Mott the Hoople a atteint un certain niveau de succès commercial, avec un cercle de fan restreint mais dévoué, en tant qu'artiste solo, le travail d'Hunter — notamment, outre de nombreux concerts, une vingtaine d'albums — ambitieux et plus à l'écart des grands courants du rock, a moins d'audience auprès du grand public. Ses créations solo les plus connues sont la chanson Once Bitten, Twice Shy (en), plus tard interprétée par le groupe Great White, et Cleveland Rocks (en) dont la reprise par le groupe The Presidents of the United States of America sert de thème musical au Drew Carey Show. Sa chanson Bastard, de l'album You're Never Alone with a Schizophrenic (en) est reprise par le groupe Rhino Bucket dans leur album Pain & Suffering (en).

Son livre USA 1972, considéré comme le seul racontant jour après jour la tournée américaine d’un groupe britannique depuis l’intérieur, et estimé être le «  meilleur bouquin jamais écrit sur le rock  » par le magazine britannique Q est traduit en français et publié en 2011 par les éditions Rue Fromentin[1].

Ian Hunter se produit toujours sur scène en 2017[2].

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Mott the Hoople

Liens externes[modifier | modifier le code]