Mazzatello

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le mazzatello (en abrégé mazza) était une méthode d'application de la peine capitale utilisée dans les États pontificaux de la fin du XVIIIe siècle à 1870[1],[2].

La méthode doit son nom à l'instrument employé pour l'exécution: un grand maillet à long manche[1]. Selon Abbott, le mazzatello constitue l'une des méthodes les plus brutales d'exécution jamais conçues, qui exigeait « un minimum de compétences de la part du bourreau et un acquiescement surhumain de la part de la victime[2]. » Megivern cite le mazzatello comme exemple de méthode d'exécution entrant « en concurrence et, dans certains cas, dépassant les autres méthodes d'exécution par sa cruauté[1]. »

Le condamné était conduit à l'échafaud sur une place publique de Rome, accompagné par un prêtre (le confesseur du condamné[2]). L'échafaud avait également un cercueil et le bourreau masqué, habillé en noir[1]. On disait tout d'abord une prière pour l'âme du condamné[2]. Ensuite, le bourreau levait le maillet au-dessus de sa tête pour lui donner de l'élan, puis l'abattait sur la tête du prisonnier, un peu à la méthode contemporaine d'abattage des bovins[1]. Cette méthode étourdissait simplement le condamné plutôt que de le tuer sur le coup, de sorte que le condamné devait être ensuite égorgé avec un couteau[1],[3]. Le plus souvent, le condamné était exécuté inconscient[4].

Avec le Hanged, drawn and quartered britannique (et quelquefois la méthode n'avait pas le hanged initial), le mazzatello était réservé aux crimes considérés comme « particulièrement odieux[5]. »

Dans la littérature[modifier | modifier le code]

Alexandre Dumas, dans Le Comte de Monte-Cristo, décrit une scène de mazzatello dans les derniers paragraphes du chapitre XXXV, intitulé La Mazzolata[6].

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Megivern, James J. 1997. The Death Penalty. Paulist Press. ISBN 0809104873. p. 155.
  2. a, b, c et d Abbott, Geoffrey. 2007. What a Way to Go. Macmillan. ISBN 0312366566. p. 239.
  3. Quigley, Christine. 1996. The Corpse. McFarland. ISBN 0786401702. p. 143.
  4. Quigley, Christine. 1994. Death Dictionary: Over 5,500 Clinical, Legal, Literary, and Vernacular Terms. McFarland. ISBN 0899508693. p. 103.
  5. Allen, John L., Jr. 2001, September 14. « He executed justice - papal execution Giovanni Battista Bugatti's life and work », in National Catholic Reporter.
  6. La Mazzolata, chapitre XXXV, Le Comte de Monte-Cristo