Mark 4 (bombe nucléaire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L'enveloppe en aluminium de la bombe Mark 4N

La Mark 4 est une arme nucléaire américaine de type bombe A produite à partir de 1949 et en usage jusqu'en 1953.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Mark 4 a été basée sur la conception de l'ancienne Mark 3 Fat Man, utilisée dans le test Trinity et le bombardement d'Hiroshima. La Mark 3 était essentiellement construite à la main et a constitué une conception d'urgence opportune en temps de guerre ; la Mark 4 utilisait essentiellement les mêmes principes de base (matériaux, dimensions du noyau nucléaire et des composants explosifs) mais le système global a été restructuré pour être plus sûr et plus facile à produire.

La Mark 4 faisait 1,5 m de diamètre et 3,3 m de long, les mêmes dimensions de base que la Mark 3. Elle pesait de 4 900 à 4 940 kg, en fonction du modèle de la Mark 4 (la Mark 3 pesait 4 630 kg).

En plus d'être plus facile à fabriquer, la Mark 4 a introduit le concept de l'insertion en plein vol (FII), un concept de sécurité d'armes qui a été utilisé pendant un certain nombre d'années. Une bombe à FII est un assemblage manuel ou mécanique qui maintient le cœur nucléaire stocké à l'extérieur de la bombe jusqu'à proximité du point de largage . Pour armer la bombe, les matières fissiles nucléaires y sont insérées grâce à un segment amovible de la lentille explosive ; ce segment mis en place, l'arme peut alors être fermée et armée.

La Mk 4 utilisait un cœur composite d'uranium ou de plutonium, comme la plupart des autres armes nucléaires américaines.

En plus d'avoir des cœurs composites, la Mk 4 a été la première arme à utiliser l'implosion d'un cœur dit « suspendu ». Le cœur de ces premières armes était amovible et était appelé « cœur ouvert » ; il était stocké séparément, dans une capsule spéciale appelée birdcage (cage à oiseau). Les différentes versions de la Mk 4 avaient une puissance explosive de 1, 3,5, 8, 14, 21, 22, et 31 kilotonnes (de 4 à 130 TJ).

Un total de 550 Mk 4 ont été produites ; elles ont été remplacées par la Mk 6 qui était globalement similaire mais considérablement améliorée[1].

Ogive W4[modifier | modifier le code]

Une variante, appelée W4 (Warhead 4), était destinée à être utilisée sur le missile de croisière SM-62 Snark. Elle fut conçue , mais jamais construite. La conception de l'ogive W4 a été annulée en 1951.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « List of All U.S. Nuclear Weapons », sur nuclearweaponarchive.org (consulté le 10 août 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]