Marianna Tolo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marianna Tolo
Image illustrative de l'article Marianna Tolo
Marianna Tolo en 2012
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de l'Australie Australie
Naissance (28 ans)
Mackay
Taille 1,96 m (6 5)
Situation en club
Poste pivot
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2005-2008
2008-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015

2015
AIS
Canberra Capitals
Aix-en-Provence
Bourges
Bourges

Sparks
0?
0?
14,2
09,8
11,4[1]

4,9[2]
Sélection en équipe nationale **
Drapeau : Australie Australie

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Marianna Tolo, née le à Mackay (Queensland), est une joueuse australienne de basket-ball, possédant également un passeport croate[3], évoluant au poste de pivot.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est née de parents d'origine bosniaque[4].

Elle est élue meilleure joueuse étrangère de la LFB pour 2012-2013[5]. Atout majeur du maintien en LFB du Pays d’Aix avec 14,2 points (57,3% à 2 points), 6,8 rebonds, 1,5 contre et 1,3 passe décisive en 35 minutes pour 17,7 d’évaluation, elle rejoint Bourges à l'intersaison[3]. Après une première saison réussie dans le Berry (9,8 points à 57,4 % à deux points, 5,1 rebonds, 1,2 passe décisive pour 12,8 d’évaluation en championnat), elle resigne une année supplémentaire bien qu'approchée par le Spartak Moscou[6]. En 2013-2014, elle accroche avec Bourges la quatrième place de l'Euroligue[7], jouant 17 matches pour 10,4 points, 4,8 rebonds et 0,5 passe décisive de moyenne[8].

Bourges remporte en 2014 sa huitième coupe de France face à Villeneuve-d'Ascq par 57 points à 48[9]. Elle est très appréciée de ses équipières pour sa bonne humeur, ses talents de pâtissière mais aussi par sa faculté rapide d'assimilation des remarques du staff[10].

Après deux saisons à Bourges, la seconde étant marquée par un titre de championne de France[11], elle signe avec le club d'Euroligue turc Abdullah Gül Üniversitesi[12], mais elle est supplée par Janel McCarville à la suite de sa blessure en WNBA[13].

Elle signe son premier contrat WNBA avec les Sparks de Los Angeles pour la saison WNBA 2015[14]. « Je sentais que cela allait beaucoup mieux, que j'étais plus rapide au rebond. Rien que de jouer comme les meilleures joueuses du monde était une expérience formidable. C'était dur au début car nous avons perdu un million de rencontres et finalement, le jour de mon anniversaire, nous avons remporté notre première victoire[4]. » Fin août, elle est victime d'une blessure au ligament du genou[15]. Elle se fixe pour but de revenir pour le tournoi olympique de Rio[4].

Clubs[modifier | modifier le code]

WNBA

Palmarès[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Marianna Tolo », Ligue féminine de basket (consulté le 17 avril 2014)
  2. (en) « Marianna Tolo », WNBA (consulté le 21 septembre 2015)
  3. a et b « Marianna Tolo (Pays d’Aix) à Bourges », Catch & Shoot, (consulté le 28 avril 2013)
  4. a, b et c (en) Lee Gaskin, « Australian Opals centre Marianna Tolo racing clock for 2016 Olympic Games with torn ACL », smh.com.au, (consulté le 21 septembre 2015)
  5. a et b « Robert, Tolo et Meesseman sacrées », Ligue féminine de basket, (consulté le 16 avril 2013)
  6. Amaury Boulay, « Marianna Tolo poursuit l’aventure avec Bourges », Catch & Shoot, (consulté le 17 avril 2014)
  7. « Third Place Game Highlights », FIBA, (consulté le 19 avril 2014)
  8. « ACCUMULATED STATISTICS », FIBA (consulté le 19 avril 2014)
  9. « Face à Villeneuve d’Ascq, Bourges décroche sa huitième Coupe de France », Catch & Shoot, (consulté le 10 mai 2014)
  10. « Bourges 2014/2015: Pao Salagnac, Marianna Tolo et Céline Dumerc se racontent », youtube.com (consulté le 12 mai 2015)
  11. a et b Gabriel Pantel-Jouve, « Bourges retrouve le titre de champion », bebasket.fr, (consulté le 29 avril 2015)
  12. Gabriel Pantel-Jouve, « Marianna Tolo quitte Bourges pour la Turquie », bebasket.fr, (consulté le 22 avril 2015)
  13. (en) Jānis Kacēns, « AGU Spor signs American post Janel McCarville to replace Marianna Tolo », Love Women's Basketball, (consulté le 15 septembre 2015)
  14. « Marianna Tolo avec les Los Angeles Sparks cet été », Ladyhoop, (consulté le 10 février 2015)
  15. (en) « Los Angeles Sparks center Marianna Tolo to undergo ACL reconstruction surgery, no timetable on return », hoopfeed.com, (consulté le 28 août 2015)
  16. « Le Match des Champions pour Bourges », basketlfb.com, (consulté le 22 octobre 2014)
  17. « [[anglais]] : Australian Opals qualify for 2014 World Championship by beating out New Zealand », love Women's Basketball, (consulté le 18 août 2013)
  18. « Opals overrun Turkey to take third place », FIBA, (consulté le 8 octobre 2014)
  19. Thibaut Lasser, « Australie : Le 5 majeur de la saison régulière a été dévoilé », postup.fr, (consulté le 11 mars 2017)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :