Magny-lès-Jussey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Magny-lès-Jussey
Vue de Magny-lès-Jussey
Vue de Magny-lès-Jussey
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Vesoul
Canton Jussey
Intercommunalité Communauté de communes des Hauts du val de Saône
Maire
Mandat
Jean-Pol Girod
2014-2020
Code postal 70500
Code commune 70320
Démographie
Population
municipale
110 hab. (2014)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 51′ 25″ nord, 5° 58′ 46″ est
Altitude Min. 222 m
Max. 330 m
Superficie 9,31 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte administrative de Haute-Saône
City locator 14.svg
Magny-lès-Jussey

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte topographique de Haute-Saône
City locator 14.svg
Magny-lès-Jussey

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Magny-lès-Jussey

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Magny-lès-Jussey

Magny-lès-Jussey est une commune française située dans le département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Magny-lès-Jussey est un petit village qui se situe en Haute-Saône à une dizaine de kilomètres du bourg de Jussey.

Du bas du village on aperçoit le Chène Béni qui dans quelques années aura six siècles.

Magny-lès-Jussey est un village agricole entouré par de nombreuses forêts, parmi lesquelles le Bois Lajux au nord, réputé pour le brame du cerf. De nombreuses personnes font le déplacement la saison venue pour l'entendre. Le brame retentit parfois jusqu'au cœur du village.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Ormoy Rose des vents
Ormoy N Saponcourt
O    Magny-lès-Jussey    E
S
Cendrecourt Tartécourt Venisey

Histoire[modifier | modifier le code]

Beaucoup d'histoires de clochers subsistent dans le village, notamment concernant la construction de l'église pour laquelle un désaccord opposait « les Magny » et « les Tartecourt ».

Aujourd'hui, le village ne connaît plus beaucoup d'activités. Quelques agriculteurs exploitent les terres et font de l'élevage, un plombier est installé dans le village et un camion de boulangerie de Jussey réalise sa tournée quotidienne.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

La commune fait partie de l'arrondissement de Vesoul du département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté. Pour l'élection des députés, elle dépend de la première circonscription de la Haute-Saône.

Elle fait historiquement partie du canton de Jussey[1]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, le nombre de communes de ce canton passe de 22 à 65.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune était membre de la communauté de communes Agir ensemble, créée en 2001. Dans le cadre des fusions prévues par le schéma départemental de coopération intercommunale de 2011, cette intercommunalité intègre le la communauté de communes Terres de Saône.

Le Magny-lès-Jussey change d'intercommunalité et intègre la communauté de communes des Hauts du val de Saône[2].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Marie-Odile Jaquet[3]    
avril 2014[4] en cours Jean-Pol Girod SE Retraité SNCF

Population et société[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune de Magny-lès-Jussey comptait 110 habitants. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Les autres « recensements » sont des estimations.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
475 490 522 604 604 650 692 655 631
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
545 551 544 551 549 487 451 415 376
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
365 341 322 263 259 218 206 207 204
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
193 177 188 147 138 123 95 116 110
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Le village auparavant fêtait la fête de la gaufre. Depuis 2014, les traditionnelles gaufres au feu de bois sont de retour au mois de juillet grâce à l'Association loisirs, animations et embellissements.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le Chêne béni, 5 fois centenaire, avec un tronc de près de 8 mètres de circonférence dans lequel une Vierge est encastrée, se trouve en haut du village.
  • La stèle du maquis 82, commémorant les actions de ce groupe, formé dans la forêt de Magny, durant la Seconde Guerre mondiale, est située au sud-ouest du village. Une cérémonie a lieu tous les 11 septembre.
  • Le château de Magny-lès-Jussey, relativement ancien, fut reconstruit sur les ruines d'un très vieux château fort. Il se situe en bas du village et domine la route de Tartécourt.
  • La Coopérative laitière du village, construite en 1945 et arrêtée dans les années 1980, est toujours présente. Elle est visible au nord/nord-ouest depuis l'église.
  • Les lavoirs et calvaires.
  • Les vestiges d'une ancienne voie romaine sont visibles à 2 kilomètres à l'est du village.
  • L'église Saint-Seine, au centre du village, est très imposante pour une si petite commune. Elle peut accueillir jusque 600 personnes.
  • Le nouveau musée des Temps Anciens est installé dans une des plus anciennes maisons du village.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. « Les compétences de la CCHVS », sur http://www.cchvs.fr/index.php, (consulté le 11 août 2016).
  3. Préfecture de Haute-Saône, Liste des communes de Haute-Saône, consultée le 18 juillet 2013
  4. « Jean-Pol Girod, premier édile », L'Est républicain,‎ (lire en ligne).
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .