Lynndie England

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lynndie England
Lynndie England

Naissance (36 ans)
Ashland (Kentucky, États-Unis)
Origine Américaine
Allégeance Drapeau des États-Unis États-Unis
Arme 372nd Military Police Company
Années de service 1999-2008
Faits d'armes Guerre d'Irak
Lynndie England maltraitant un prisonnier irakien dans la prison d'Abu Ghraib.

Lynndie Rana England, née le à Ashland, dans le Kentucky (États-Unis), est une réserviste de l'armée américaine condamnée à la prison, suite à des sévices qu'elle a perpétrés dans la prison d'Abou Ghraib à Bagdad lors de l'occupation de l'Irak. Ses agissements et son procès ont régulièrement fait la une des informations aux États-Unis.

Le , elle est radiée de l'armée et condamnée à trois ans de prison pour mauvais traitements sur des détenus irakiens. Son ancien compagnon, le caporal Charles Graner, est condamné à 10 ans de prison en . Elle est remise en liberté le après avoir purgé 521 jours de prison[1].

Interviewée par le site The Daily en 2012, l'ex-militaire dit n'éprouver aucune compassion pour ses victimes et ne pas regretter ses actes[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]