Lycée Victor-Schœlcher (Fort-de-France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’éducation
Cet article est une ébauche concernant l’éducation.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lycée Victor-Schœlcher.
Lycée Victor-Schœlcher
Généralités
Création Septembre 1902
Pays Drapeau de la France France
Académie Martinique
Coordonnées 14° 36′ 13″ nord, 61° 04′ 38″ ouest
Adresse Boulevard Robert-Attuly
BP 636
97200 Fort-de-France
Site internet http://www.victor-schoelcher.fr/
Cadre éducatif
Type lycée général et lycée technologique[1]
Population scolaire 1 100
Localisation

Le lycée Victor-Schœlcher (ou lycée Schœlcher) est un établissement d'enseignement secondaire public situé à Fort-de-France en Martinique.

Historique[modifier | modifier le code]

En septembre 1902, après la destruction du lycée Victor-Schœlcher de Saint-Pierre par l'éruption de la montagne Pelée du 8 mai 1902, l'enseignement secondaire est transféré dans les locaux de l'externat colonial, à la caserne Bouillé à Fort-de-France. En 1919, une commission choisit d'établir le nouveau lycée Victor-Schœlcher sur une partie de l’ancien domaine de Bellevue à Fort-de-France, à l’emplacement de l’ancienne maison du Gouverneur. Initialement prévue pour le tricentenaire de la colonie en 1935, l'ouverture du nouveau lycée a lieu à l'issue des travaux en 1937[2].

Le bâtiment a été construit par les architectes Jean et Joseph Soupre et l'ingénieur Honoré Donat[3].

En 1938 l'établissement offre un internat aux élèves et devient mixte en 1973[4].

Alors que le bâtiment est menacé de destruction compte tenu de son état, le député maire honoraire de Fort-de-France, Aimé Césaire, demande en octobre 2007, à la ministre de la Culture, le classement du lycée comme monument historique[5]. Il est inscrit aux monuments historiques depuis le 19 janvier 2010[3].

Cet établissement porte le nom de Victor Schœlcher (1804-1893), homme politique français, défenseur de l’abolition de l’esclavage dans les territoires français.

Reconstruction (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

Depuis juillet 2013, des travaux de démolition ont été engagés en vue de la reconstruction du lycée Schœlcher, tout en préservant certains éléments. Il s'agit d'un projet architecturalement remarquable qui maintient la continuité entre le passé (les bâtiments du bas conservés, ceux juste au-dessus, très fortement identiques à ceux qui existent encore actuellement de l'ancien, mais en même temps reconstruits de manière plus moderne, et plus haut des constructions modernes). Le lycée offrira un théâtre, un parking souterrain, un self face à la mer, des locaux plus isolés pour les sections de techniciens supérieurs et les éventuelles classes préparatoires aux grandes écoles. Pendant la reconstruction, la communauté scolaire sera relogée dans une ancienne maternité, réhabilité pour servir de lycée, sécurisée sur le plan sismique et dans son utilisation.

Classement du Lycée[modifier | modifier le code]

En 2015, le lycée se classe 12e sur 18 au niveau départemental en termes de qualité d'enseignement, et 1353e au niveau national[6]. Le classement s'établit sur trois critères : le taux de réussite au bac, la proportion d'élèves de première qui obtient le baccalauréat en ayant fait les deux dernières années de leur scolarité dans l'établissement, et la valeur ajoutée (calculée à partir de l'origine sociale des élèves, de leur âge et de leurs résultats au diplôme national du brevet)[7].

Anciens membres célèbres[modifier | modifier le code]

Élèves[modifier | modifier le code]

Professeurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]