Vincent Placoly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Vincent Placoly
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Vincent Placoly, né le au Marin en Martinique et mort le à Fort-de-France, est un écrivain et militant politique martiniquais, en marge de la négritude et de la créolité, il défendit surtout l'ancrage américain de la Martinique. Nationaliste, il fut aussi l'un des fondateurs du Groupe révolution socialiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vincent Placoly est né au Marin dans une famille d’instituteurs au début de l’année 1946. Il accomplit ses études secondaires au lycée Schœlcher de Fort-de-France où il rencontre celui qui sera son mentor pendant de longues années, René Ménil. Il fait ensuite une khâgne au lycée Louis-le-Grand puis des études de lettres à la Sorbonne où il obtient une maîtrise. Il revient ensuite en Martinique où il enseigne dans divers établissements, notamment à l'École normale.

En 1972, il fonde avec d'autres le Groupe révolution socialiste comme la section martiniquaise de la Quatrième Internationale et demandant l'indépendance de la Martinique. Il devient au même moment un écrivain reconnu avec ses premiers romans : La vie et la mort de Marcel Gonstran en 1971 et L'eau de mort guildive en 1973.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Vincent Placoly, La vie et la mort de Marcel Gonstran, Paris, Denoël, , 181 p. Réédition : Caen, Passage(s), 2016. 148 p.
  • Vincent Placoly, L'eau-de-mort guildive, Paris, Denoël, , 228 p. Réédition : Caen, Passage(s), 2018. 196 p.
  • Vincent Placoly, Dessalines ou la passion de l'indépendance, La Havane, Ediciones casa de las Americas, , 96 p.
  • Vincent Placoly, Frères volcans : chronique de l'abolition de l'esclavage, Paris, Éditions la Brèche, , 126 p. (ISBN 2-902524-27-7) Réédition : Caen, Passage(s), 2017. 148 p.
  • Vincent Placoly, Don Juan : comédie en 3 actes, Fort-de-France, Hatier-Antilles : Agence de coopération culturelle et technique, , 58 p. (ISBN 2-218-07054-5)
  • Vincent Placoly, Dessalines, Case-Pilote, l'Autre mer, , 87 p. (ISBN 2-84073-003-0)
  • Vincent Placoly, Une journée torride, Paris, La Brêche, - Prix Frantz Fanon

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Georges Chali, Vincent Placoly, un Créole américain, Fort-de-France, Desnel, , 255 p. (ISBN 978-2-84073-003-3 et 2-84073-003-0)
  • Jean-Georges Chali et Axel Arthéron, Vincent Placoly : un écrivain de la décolonisation, Matoury, Ibis rouge, , 236 p. (ISBN 978-2-84450-438-8)
  • Molly Grogan Lynch, « Vincent Placoly », dans Christiane Chaulet Achour, avec la collaboration de Corinne Blanchaud, (dir.), Dictionnaire des écrivains francophones classiques : Afrique subsaharienne, Caraïbe, Maghreb, Machrek, Océan Indien, Éd. H. Champion, Paris, 2010, p. 364-368 (ISBN 978-2-7453-2126-8)
  • Daniel Seguin-Cadiche, Vincent Placoly : une explosion dans la cathédrale ou Regard sur l’œuvre de Vincent Placoly, Paris, L'Harmattan, , 331 p. (ISBN 2-7475-2502-3)

Liens externes[modifier | modifier le code]