Lucienne Bogaert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lucienne Bogaert
Nom de naissance Lucienne Jeanne Gabrielle Lefebvre
Naissance
Caudry, Nord
Nationalité Drapeau de France Française
Décès (à 91 ans)
Montrouge, Hauts-de-Seine
Profession Actrice
Films notables Les Dames du bois de Boulogne
Voici le temps des assassins
Maigret tend un piège

Lucienne Bogaert, nom d'épouse de Lucienne Jeanne Gabrielle Lefebvre, est une actrice française, née le [1] à Caudry (Nord) et morte le à Montrouge (Hauts-de-Seine). Elle a conservé le patronyme de son mari, l'acteur Robert Bogaert[2], dont elle était divorcée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lucienne Jeanne Gabrielle Lefebvre, est la fille de Horace Joseph Floride Lefebvre originaire de Beaurainville, employé au chemin de fer, et de Marie Eugénie Janson originaire d'Arras, ménagère.[3]

Lucienne Bogaert a fait l'essentiel de sa carrière au théâtre. Après ses débuts avec Jacques Copeau dans la compagnie du théâtre du Vieux-Colombier, elle travaille avec Louis Jouvet à la Comédie des Champs-Élysées où elle est très remarquée en 1934 dans le rôle du Sphinx lors de la création de La Machine infernale de Jean Cocteau.

Le cinéma a plusieurs fois employé ses talents de tragédienne et sa diction originale en lui confiant des rôles de mères hors du commun. Deux de ces rôles sont particulièrement notoires : mère maquerelle distinguée d'Élina Labourdette dans Les Dames du bois de Boulogne de Robert Bresson en 1945 et mère droguée machiavélique de Danièle Delorme dans Voici le temps des assassins de Julien Duvivier en 1956.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Télévision

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. lesGensduCinema.com
  2. (en) Robert Bogaert sur l’Internet Movie Database
  3. « Mnesys visualisation », sur www.archivesdepartementales.lenord.fr (consulté le 1 septembre 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Olivier Barrot et Raymond Chirat, Noir et Blanc - 250 acteurs français du cinéma français 1930-1960, Paris, Flammarion, 2000, pp. 86-87

Liens externes[modifier | modifier le code]