Certaldo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Certaldo
Blason de Certaldo
Armoiries
Certaldo
Vue de Certaldo Alto depuis la plaine
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de Toscane Toscane 
Ville métropolitaine Provincia di Firenze-Stemma.svg Florence  
Code postal 50052
Code ISTAT 048012
Code cadastral C540
Préfixe tel. 0571
Démographie
Gentilé Certaldesi
Population 16 343 hab. (31-12-2010[1])
Densité 218 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 33′ 00″ nord, 11° 02′ 00″ est
Altitude Min. 67 m
Max. 67 m
Superficie 7 500 ha = 75 km2
Divers
Saint patron Saint Thomas
Fête patronale 3 juillet
Localisation
Localisation de Certaldo
Localisation dans la ville métropolitaine de Florence.
Géolocalisation sur la carte : Toscane
Voir sur la carte administrative de Toscane
City locator 14.svg
Certaldo
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Certaldo
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Certaldo
Liens
Site web site officiel
Le musée d'art sacré

Certaldo est une commune de la ville métropolitaine de Florence en Toscane (Italie).

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire communal est baigné par l'Elsa (affluent de l'Arno) et par le torrent Agliena. La vieille ville, Certaldo Alto, fortifiée, se situe sur une colline qui domine la plaine vers San Gimignano. La ville moderne, Certaldo Basso, se développe dans cette plaine depuis le XVIIIe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Certaines découvertes archéologiques témoignent d'un peuplement de cette région à l'époque romaine étrusque. L'existence d'un village-château est documentée en 1164 dans un acte de l'empereur Frédéric Ier de Hohenstaufen, connu aussi sous le nom de Frédéric Barberousse, dans lequel tous les droits territoriaux sont accordés aux comtes Alberti. Cette famille domina le château jusqu'en 1184 et, après la chute de Semifonte en 1202, le village passa sous le contrôle de Florence, devenant le siège d'un podestà (magistrat médiéval). Au cours de cette période, le village avait probablement déjà atteint son extension actuelle, caractérisée par l'axe central, le château des Alberti et les murs de défense. Grâce à la présence de la Via Francigena dans le fond de la vallée, Certaldo a renforcé son rôle économique dans le val d'Elsa et a été témoin d'une nouvelle phase de croissance urbaine. Du début du XIIIe au XIVe siècles, un village linéaire a été construit au pied des contreforts de la Via Francigena, à l'endroit où le marché du château a été perdu, reliant l'ancienne colonie par la Costa degli Alberti et la Costa Vecchia. Au XIVe siècle, l'existence de diverses auberges et d'hospices à l'intérieur du château est documentée, qui servaient de points de refuge aux pèlerins et aux voyageurs. En 1415, sous le règne de la République florentine, Certaldo devint le siège du vicariat du val di Pesa, d'une partie du val d'Elsa et du bas Valdarno, dont les fonctions furent conduites dans l'ancien château des comtes Alberti, opportunément agrandi et transformé.

Culture[modifier | modifier le code]

La vieille ville, fortifiée, Certaldo Alto, à laquelle on accède par un funiculaire, comporte plusieurs édifices :

La maison de Boccace,

L'écrivain du Décaméron s'y retira à la fin de sa vie. Peut-être y est-il né (ou bien à Florence) ? Cette maison, la Casa Boccaccio, restaurée en 1823, a été reconstruite après les bombardements de la Seconde Guerre mondiale.

L'église Saints-Jacques-et-Philippe (Santi Jacopo e Filippo)
  • Une pierre tombale moderne dans l'allée centrale sur le tombeau de Boccace (pierre remplaçant l'original de 1503, détruit en 1783 en signe de protestation contre ses écrits).
  • Madonna con Bambino e i santi Jacopo e Pietro, con donatrice, de Memmo di Filippuccio,
Le Palazzo Pretorio

Dit aussi Palazzo del Vicariato. On y trouve des fresques de Pier Francesco Fiorentino et, dans la chapelle, celles de Giusto d'Andrea, créées en collaboration avec Benozzo Gozzoli.

Le musée d'art sacré

Ouvert depuis juin 2001, il se situe dans les locaux de l'ex-couvent des Augustins, avec son entrée par le cloître adjacent à l'église Saints-Jacques-et-Philippe. Sa pinacothèque comporte des œuvres de :

Personnalités nées à Certaldo[modifier | modifier le code]

Citoyens d'honneur[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Événement commémoratif[modifier | modifier le code]

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
15 juin 2004 En cours Andrea Campinoti Centro-Sinistra  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Fiano, Marcialla, Sciano, San Donnino, Pino, San Martino a Maiano, Bagnano

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Barberino Val d'Elsa, Castelfiorentino, Gambassi Terme, Montespertoli, San Gimignano, Tavarnelle Val di Pesa

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Coopération internationale[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

La ville de Certaldo est jumelée avec[2] :

Pactes d'amitié[modifier | modifier le code]

Certaldo a souscrit des pactes d'amitié avec[2] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]