Lorenzo Pareto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pareto.
Lorenzo Pareto
Lorenzo Pareto.jpg
Fonction
Ministre des Affaires étrangères du Royaume de Sardaigne (d)
-
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
GênesVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Pantheon (Gênes) (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Lorenzo ParetoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Royaume de Sardaigne (jusqu'au ), Royaume d'Italie (à partir du )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité

Lorenzo Nicolò Pareto né à Gênes, le , mort le à Gênes, est un géologue, homme politique et ministre des Affaires étrangères du Royaume de Sardaigne sous le règne de Charles-Albert de Sardaigne. Il est également connu pour son patriotisme à l'époque du Risorgimento.

Biographie[modifier | modifier le code]

Homme de science, et homme politique, Lorenzo Pareto fut président de la Chambre des députés du royaume de Sardaigne, et également ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement constitutionnel de Cesare Balbo. Considéré comme l'un des pères de la géologie moderne, son nom est inscrit à l'Académie nationale des sciences d'Italie. Il est enterré au cimetière monumental de Staglieno à Gênes (Italie).

Travaux[modifier | modifier le code]

Lorenzo Pareto passa plusieurs mois dans le département du Var (France), et plus particulièrement entre Saint-Cyr-sur-Mer et Antibes. Il en étudiera la constitution géologique, ainsi que la portion montagneuse comprise entre La Ciotat, Signes, Brignoles, Draguignan, et Grasse[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Giuseppe Montanelli, Mémoires sur l'Italie, F. Chamerot, , p. 221

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]