Sebastiano Tecchio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sebastiano Tecchio
Illustration.
Fonctions
Président du Sénat du royaume d'Italie

(7 ans, 8 mois et 7 jours)
Prédécesseur Giuseppe Pasolini
Successeur Giacomo Durando
Président de la Chambre des députés du royaume d'Italie

(1 an, 1 mois et 29 jours)
Prédécesseur Urbano Rattazzi
Successeur Giovanni Battista Cassinis
Ministre de la Grâce, de la Justice et du Culte du royaume d'Italie

(6 mois et 17 jours)
Monarque Victor-Emmanuel II
Président du Conseil Urbano Rattazzi
Gouvernement Rattazzi II
Prédécesseur Filippo Cordova
Successeur Adriano Mari
Ministre des Travaux publics du royaume de Sardaigne

(2 mois et 5 jours)
Monarque Victor-Emmanuel II
Président du Conseil Vincenzo Gioberti
Gouvernement Gioberti
Prédécesseur Pietro De Rossi di Santarosa
Successeur Lui-même

(27 jours)
Monarque Victor-Emmanuel II
Président du Conseil Agostino Chiodo
Gouvernement Chiodo
Prédécesseur Lui-même
Successeur Giovanni Filippo Galvagno
Sénateur du royaume d'Italie

(3 ans, 5 mois et 12 jours)
Élection 5 novembre 1876
Législature XIIIe
Député du royaume d'Italie

(5 ans, 11 mois et 26 jours)
Élection 27 janvier 1861
Réélection 22 octobre 1865
Législature VIIIe
IXe
Député du royaume de Sardaigne

(12 ans, 7 mois et 9 jours)
Élection 27 mars 1848
Réélection 22 janvier 1849
15 juillet 1849
9 décembre 1849
8 décembre 1853
15 novembre 1857
25 mars 1860
Législature Ire
IIe
IIIe
IVe
Ve
VIe
VIIe
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Vicence (Royaume de Lombardie-Vénétie)
Date de décès (à 79 ans)
Lieu de décès Venise (Royaume d'Italie)
Nationalité Italienne
Diplômé de Université de Padoue
Profession Magistrat, avocat

Sebastiano Tecchio (né le à Vicence, en Vénétie et mort le à Venise) est un avocat et homme politique italien du Royaume de Sardaigne, sous Victor-Emmanuel II.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé en droit à l'université de Padoue, Sebastiano Tecchio est ministre des Travaux publics le , sous le gouvernement de Vincenzo Gioberti, puis ministre de la Grâce et de la Justice le , sous le gouvernement d'Urbano Rattazzi.

Il est réélu sénateur dans les collèges I et IX de Venasca et Carmagnole, jusqu'à sa mort[1].

Il est président de la Camera dei deputati entre 1862 et 1863[2].

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • (it) Raffaele Romanelli et Marcello de Cecco, Storia dello Stato italiano dall'Unità a oggi, Rome, Donzelli Editore, , 2e éd., 510 p. (ISBN 8879896245, lire en ligne)