Roberto Fico

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Robert Fico, homme d'État slovaque

Roberto Fico
Illustration.
Roberto Fico en 2018.
Fonctions
Président de la Chambre des députés
En fonction depuis le
(3 mois et 26 jours)
Législature XVIIIe
Prédécesseur Laura Boldrini
Député de la République italienne
En fonction depuis le
(5 ans, 4 mois et 5 jours)
Élection 25 février 2013
Réélection 4 février 2018
Circonscription 1re de Campagnie
Législature XVIIe et XVIIIe
Groupe politique M5S
Biographie
Date de naissance (43 ans)
Lieu de naissance Naples, Campanie
(Italie)
Nationalité italienne
Parti politique Mouvement 5 étoiles
Diplômé de Université de Trieste

Roberto Fico, né le à Naples, est un homme d'État Italien, membre du Mouvement 5 étoiles, député depuis 2013 et président de la Chambre des députés depuis 2018.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élu député sur la liste du Mouvement 5 étoiles (M5S) pour la Campanie à l'issue du scrutin parlementaire des 24 et , Roberto Fico, par la suite, est désigné candidat à la présidence de la Chambre des députés par ses pairs au sein du groupe parlementaire ; celui-ci étant constitué de 108 députés, le M5S espère, faute de faire élire son candidat, asseoir son importance. Le 15 mars, Fico recueille 108 suffrages (soit le nombre exact de députés membres du M5S), puis 110 suffrages et enfin 113 suffrages, lors des trois premiers tour de scrutin ; le lendemain, Fico est finalement battu par la candidate désignée par le centre-gauche, Laura Boldrini, avec 108 suffrages, son premier résultat, contre 327 à Boldrini, finalement élue présidente de la Chambre.

Depuis le 6 juin 2013, il est le président de la commission parlementaire qui contrôle la RAI, la télévision d'État[1],[2].

Comptant parmi les premiers militants du Mouvement 5 étoiles, dont il est considéré comme l'une des figures de l'aile progressiste, il est élu député pour la première fois lors des élections générales des 24 et , à l'issue desquelles son parti devient la troisième force politique du pays. Quelques mois plus tard, il est élu, par ses pairs, président de la Commission parlementaire chargée de la surveillance et de la direction générale de la RAI, la télévision publique italienne.

Le , il est élu président de la Chambre des députés pour la XVIIIe, après que son parti est devenu, quelques semaines plus tôt, celui avec le plus grand nombre de voix en Italie à la faveur des élections parlementaires[3]. Cependant, il obtient 422 voix (sur 620 votants), soit moins que la coalition de centre-droit et son Mouvement, qui comptent 490 députés. Le 23 avril 2018, le président de la République Sergio Mattarella, lui confie un mandat exploratoire pour un éventuel gouvernement réunissant son Mouvement et le centre-gauche.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Article su l'Unità: Intesa su Commissioni: Fico (M5S) a Vigilanza Rai « Copie archivée » (version du 3 mars 2016 sur l'Internet Archive).
  2. 6/6/2013 Roberto Fico: conférence de presse sur la « Presidenza Commissione vigilanza Rai ». lien YouTube.
  3. (it) « Parlamento, accordo M5s-Centrodestra: Fico eletto presidente della Camera, al Senato c'è Casellati », sur Repubblica.it, Repubblica, (consulté le 24 mars 2018).