Liste des rois de Mercie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monnaie d'Offa de Mercie (757-796).

La Mercie est un royaume anglo-saxon qui occupe les Midlands du VIe siècle au Xe siècle.

Ancêtres légendaires[modifier | modifier le code]

Les manuscrits de l'Anglian collection et la Chronique anglo-saxonne retracent l'ascendance des rois de Mercie jusqu'à Woden :

  • Wihtlæg, fils de Woden ;
  • Wermund, fils de Wihtlaeg ;
  • Offa, fils de Wermund ;
  • Angeltheow, fils d'Offa ;
  • Eomer, fils d'Angeltheow ;
  • Icel, fils d'Eomer, qui aurait conduit son peuple en Grande-Bretagne dans les années 520.

Ces rois règnent sur la région d'Angeln, foyer des Angles. La Geste des Danois de Saxo Grammaticus mentionne quelques-uns d'entre eux :

  • Wiglecus (Wihtlæg) ;
  • Wermundus (Wermund) ;
  • Uffa (Offa).

Liste des souverains de Mercie[modifier | modifier le code]

Rois de Mercie[modifier | modifier le code]

Les dates des rois antérieurs à Penda proviennent de chroniques postérieures à la conquête normande de l'Angleterre et sont d'une historicité très douteuse.

Dates Nom Notes
 ??? Icel Fils d'Eomer, dernier roi des Angles en Angeln.
 ??? Cnebba Fils d'Icel.
 ??? Cynewald Fils de Cnebba.
584593 Creoda Fils de Cynewald.
593606 Pybba Fils de Creoda.
606626 Cearl D'ascendance inconnue, c'est le premier roi de Mercie mentionné par Bède le Vénérable[1].
626 ou 632655 Penda Fils de Pybba. Il est tué à la bataille de Winwaed, le 15 novembre 655[2].
655658 Oswiu de Northumbrie Il règne directement sur la Mercie pendant trois ans avant d'en être chassé[2].
655656 Peada Fils de Penda, il règne sur la moitié australe du royaume sous la domination d'Oswiu de Northumbrie[2].
658674 ou 675 Wulfhere Fils de Penda, il est placé sur le trône par les ealdormen Immin, Eafa et Eadberht[2].
675704 Æthelred Fils de Penda. Il abdique et se retire à l'abbaye de Bardney[3].
704709 Cenred Fils de Wulfhere. Il abdique et part en pèlerinage à Rome avec Offa d'Essex[3].
709716 Ceolred Fils d'Æthelred Ier[3].
716 Ceolwald Fils d'Æthelred Ier, il apparaît dans une seule liste de rois comme successeur de son frère Ceolred[3].
716757 Æthelbald Petit-fils d'Eowa, le frère de Penda. Il est assassiné par son garde du corps[4].
757 Beornred D'ascendance inconnue, il est détrôné par Offa et meurt en 769[4].
757796 Offa Descendant d'Eowa. Mort le 29 juillet 796[4].
787796 Ecgfrith Fils d'Offa, il règne conjointement avec son père et meurt quelques mois après lui, le 17 décembre 796[4].
796821 Coenwulf Descendant de Cenwalh, un autre frère de Penda et Eowa[5].
821823 Ceolwulf Ier Frère de Coenwulf, il est déposé et meurt à une date inconnue[5].
823826 Beornwulf Peut-être parent de Beornred, il est tué en tentant de réprimer une rébellion en Est-Anglie[6].
826827 Ludeca D'ascendance inconnue, il est tué avec cinq de ses ealdormen en tentant de réprimer la même rébellion en Est-Anglie[6].
827829 Wiglaf D'ascendance inconnue, il est déposé par Egbert de Wessex[6].
829830 Egbert de Wessex Il règne directement sur la Mercie pendant un an[4].
830840 Wiglaf Il reprend le pouvoir et le conserve jusqu'à sa mort[4].
840852 ? Beorhtwulf D'ascendance inconnue.
852 ? – 873 ou 874 Burgred Peut-être parent de Beorhtwulf. Chassé par les Danois, il se rend à Rome, où il meurt[7].
874879 ? Ceolwulf II Peut-être descendant de Wigmund et d'Ælfflæd, il est placé sur le trône par les Danois. À partir de 877, il ne règne plus que sur la moitié occidentale du royaume[4].

Seigneurs des Merciens[modifier | modifier le code]

Dates Nom Notes
v. 880911 Æthelred D'ascendance inconnue. Se soumet à Alfred le Grand.
911918 Æthelflæd Fille d'Alfred le Grand et épouse d'Æthelred II.
918 Ælfwynn Fille d'Æthelred II et d'Æthelflæd, elle est déposée par son oncle Édouard l'Ancien, qui annexe directement la Mercie au Wessex.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Yorke 2003, p. 101.
  2. a, b, c et d Keynes 2014, p. 527.
  3. a, b, c et d Yorke 2003, p. 111.
  4. a, b, c, d, e, f et g Keynes 2014, p. 528.
  5. a et b Yorke 2003, p. 118.
  6. a, b et c Yorke 2003, p. 122.
  7. Yorke 2003, p. 122-123.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Simon Keynes, « Appendix I: Rulers of the English, c. 450–1066 », dans Michael Lapidge, John Blair, Simon Keynes et Donald Scragg (éd.), The Wiley Blackwell Encyclopedia of Anglo-Saxon England, Wiley Blackwell,‎ , 2e éd. (ISBN 978-0-470-65632-7).
  • (en) Barbara Yorke, Kings and Kingdoms of Early Anglo-Saxon England, Seaby,‎ (1re éd. 1990) (ISBN 0-203-44730-1).