Royaume de Brycheiniog

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Brycheiniog est un ancien petit royaume gallois dont les origines sont perdues dans la légende. Sa création est également associée par la tradition au roi Vortigern du Ve siècle et à sa famille. Le Brycheiniog disparait après 925.

Origine[modifier | modifier le code]

Selon la généalogie du Jesus College la lignée des rois de Brycheiniog s'établit ainsi :

Tewdwr (IV) m Griffri (II) m Elisse (II) m Thewdwr (II) m Gruffud I.

Gruffud I a thewdos a cathen Meibyon y vrenhin powys, o Sanant verch Elisse (I) y mam.

Elisse (I) verch Neuue hen mab Tewdwr (I) m Rein (II) m Cadwgawn m Caden m Keindrec merch ruallawn m Idwallawn m Llowarch m Rigeneu m Rein (I) dremrud m Brachan val y mae vchot.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le territoire du Brycheiniog constituait initialement une partie du sud du Powys avant de devenir le nord du Gwent. Son nom est lié à son plus fameux roi l'éponyme Brychan (vers 520) qui serait le fils d'un prince irlandais et de Marchell considérée traditionnellement comme une fille de Tewdrig roi de Gwent bien que cette union soit chronologiquement discutable [1]. Il ne reste qu'une liste fragmentaire de ses rois et des informations parcellaires sur leurs règnes.

Après le règne du roi Awst (I) ap Rhun (latin: Augustus) vers 580, et il semble que le royaume ait été annexé le royaume de Dyfed jusqu'à l'époque de Awst (II). Pendant le siècle qui suit le règne de Tewdwr ap Rhain (vers 770) le Brycheiniog reste également sous la domination de royaume de Dyfed.

Tewdwr ap Elise (vers 925) fut sans doute le dernier roi de Brycheiniog avant que le royaume ne tombe sous l'autorité de Morgan ap Owain Hen de Gwent le fondateur du Morgannwg.

Liste des rois[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mike Ashley The Mammoth Book of British Kings & Queens Robinson (Londres 1998) (ISBN 1841190969) p. 158

Sources[modifier | modifier le code]

  • Mike Ashley The Mammoth Book of British Kings & Queens Robinson (Londres 1998) (ISBN 1841190969) « Brycheiniog » p. 158-159.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Manuscrit du Jesus College