Ecgfrith de Mercie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ecgfrith.
Ecgfrith
Titre
Roi de Mercie
Prédécesseur Offa
Successeur Cenwulf
Biographie
Date de décès
Père Offa
Mère Cynethryth
Fratrie Ælfflæd
Ælfthryth
Æthelburh
Eadburh
Liste des rois de Mercie

Ecgfrith ou Egfrith est roi de Mercie pendant quelques mois en 796.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ecgfrith est l'un des cinq enfants et le seul fils du roi de Mercie Offa et de son épouse Cynethryth. Il est mentionné pour la première fois sur une charte de son père en 770[1].

Offa fait sacrer son fils de son vivant, en 787, et Ecgfrith devient ainsi son associé sur le trône. Offa cherche vraisemblablement à assurer sa succession, mais aussi à imiter un exemple prestigieux : celui de Charlemagne, qui a fait sacrer ses deux fils quelques années plus tôt, en 781[2]. Alcuin rapporte qu'il se livre également à une véritable purge dans la famille royale, éliminant tous les concurrents éventuels d'Ecgfrith à sa succession[3].

Ecgfrith devient seul roi de Mercie à la mort d'Offa, survenue le . Cependant, il ne survit que quelques mois à son père : la Chronique anglo-saxonne rapporte sa mort après seulement 141 jours de règne, soit le [4]. Alcuin voit dans ce décès prématuré une punition divine pour les massacres ordonnés par Offa. En l'absence d'héritiers plus proches, c'est un certain Cenwulf, issu d'une autre branche de la famille royale, qui lui succède[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Stafford 2001, p. 38.
  2. Yorke 1990, p. 115.
  3. a et b Yorke 1990, p. 117-118.
  4. Kirby 2000, p. 148.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) D. P. Kirby, The Earliest English Kings, Londres, Routledge, (ISBN 0-415-24211-8).
  • (en) Pauline Stafford, « Political Women in Mercia, Eighth to Early Tenth Centuries », dans Michelle P. Brown et Carole A. Farr, Mercia: An Anglo-Saxon Kingdom in Europe, Continuum, (ISBN 0-8264-7765-8).
  • (en) Barbara Yorke, Kings and Kingdoms of Early Anglo-Saxon England, Londres, Seaby, (ISBN 978-1-85264-027-9).

Lien externe[modifier | modifier le code]