Ligron (Sarthe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ligron.

Ligron
Ligron (Sarthe)
Le centre du bourg et l'église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Sarthe
Arrondissement La Flèche
Canton La Flèche
Intercommunalité Communauté de communes du Pays Fléchois
Maire
Mandat
Philippe Biaud
2014-2020
Code postal 72270
Code commune 72163
Démographie
Gentilé Ligronnais
Population
municipale
510 hab. (2016 en augmentation de 5,59 % par rapport à 2011)
Densité 38 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 46′ 17″ nord, 0° 00′ 31″ est
Altitude Min. 53 m
Max. 108 m
Superficie 13,48 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte administrative de la Sarthe
City locator 14.svg
Ligron

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte topographique de la Sarthe
City locator 14.svg
Ligron

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ligron

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ligron
Liens
Site web mairieligron72.fr

Ligron est une commune française, située dans le département de la Sarthe en région Pays de la Loire, peuplée de 510 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Ligron est située à 12 km au nord de La Flèche et à 30 km au sud-ouest du Mans.

Communes limitrophes de Ligron
Courcelles-la-Forêt La Fontaine-Saint-Martin
Bousse Ligron
Clermont-Créans Saint-Jean-de-la-Motte

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le gentilé est Ligronnais.

Histoire[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

En 1159, la commune de Ligron avait sa paroisse jusqu'en 1181 pour devenir la paroisse de Courcelles-la-Forêt. L'église Sainte-Anne a été équipée d'une statue de la Vierge à l'Enfant au XIVe siècle. Depuis, de nombreuses statues ont été installées.

Gadifer de La Salle, célèbre pour avoir secondé Jean de Béthencourt dans la conquête des Canaries en 1402, fut seigneur de Ligron à la fin du XIVe siècle et au début du XVe.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
(avant 2001) mars 2008 Michel Georget    
mars 2008 mars 2014 Anne-Christine Gaudin SE Assistante maternelle
mars 2014[1] En cours Philippe Biaud SE Responsable maintenance
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3].

En 2016, la commune comptait 510 habitants[Note 2], en augmentation de 5,59 % par rapport à 2011 (Sarthe : +0,33 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9157619159109579351 0241 001956
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
922905909892838750730728684
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
680656606607542519530471470
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
480406351337338358432479505
2016 - - - - - - - -
510--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • Église Sainte-Marie-et-Sainte-Anne des XIIe, XVIe et XVIIe siècles. Un texte de 1111 évoque l'église de Sanctam Mariam de Ligron consacrée à la Vierge. Au Moyen Âge, l'église marque l'entrée du bourg. En 1927, les bancs de l'église ont été renouvelés. L'électricité a été apportée en 1935. Le cimetière de la commune a été déplacé en 1863 vers la sortie de la commune près du hameau la Croix. Dans l'église se trouve une terre cuite représentant sainte Barbe. Une plaque funéraire rend hommage à Jacques Dudoigt (1653-1723), membre d'une famille de marchands potiers.
  • Manoir de Saint-Laumer, des XIVe, XVe, XVIIe et XIXe siècles.
  • Chapelle de Saint-Laumer, désaffectée, des XIIe, XVIe et XIXe siècles.
  • Fontaine de Saint-Laumer, aux vertus curatives.
  • Manoir de la Sansonnière, du XVe siècle.
  • Manoir de la Grande Poterie.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2016.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :