Lieux de mémoire de la Première Guerre mondiale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Première Guerre mondiale ayant été sans précédent par le nombre des victimes et l'ampleur des destructions, les cimetières militaires, les mémoriaux, construits sur les lieux de combats où non, sont devenus des lieux de mémoire en hommage aux combattants et en souvenir des souffrances endurés par eux. Cet article a pour but de dresser la liste des principaux lieux de mémoire de la Grande Guerre.

Afrique du Sud[modifier | modifier le code]

Allemagne[modifier | modifier le code]

Australie[modifier | modifier le code]

Belgique[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Canada[modifier | modifier le code]

États-Unis[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Grèce[modifier | modifier le code]

  • Le cimetière militaire de Zeitenlik à Thessalonique
  • Le cimetière militaire allié de Kalamaki à Athènes
  • Le cimetière militaire français de Gastouri à Corfou
  • Cimetières et monuments militaires français en Grèce [1]

Irlande[modifier | modifier le code]

Italie[modifier | modifier le code]

Ossuaire du Monte Grappa

Nouvelle-Zélande[modifier | modifier le code]

Pologne[modifier | modifier le code]

Varsovie, tombe du soldat inconnu

Portugal[modifier | modifier le code]

Portugal : la tombe du Soldat inconnu, au monastère de Batalha

Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Cénotaphe de Londres

Russie[modifier | modifier le code]

Serbie[modifier | modifier le code]

Slovénie[modifier | modifier le code]

  • Cimetière militaire autrichien de Bovec
  • Cimetière militaire autrichien de Spodnji Log de la Première Guerre mondiale.

Turquie[modifier | modifier le code]