Bois du Polygone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Forêt du Polygone
Image illustrative de l’article Bois du Polygone
Localisation
Coordonnées 50° 51′ 06″ nord, 2° 59′ 11″ est
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Région flamande
Géographie
Superficie 68 ha
Altitude 67 m
Administration Agentschap voor Natuur en Bos (ANB)
Essences conifère
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Bois du Polygone

Le bois du Polygone (en néerlandais : Polygoonbos ou Doelbos) est, après la forêt de Soignes, la plus ancienne forêt domaniale de Belgique. Le bois s'étend sur une surface d'environ 68 hectares et se situe à 1,6 km au sud du village de Zonnebeke en Flandre-Occidentale.

Le bois est surtout composé de conifères mais, ces dernières années, des feuillus ont également été plantés.

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le bois fut entièrement dévasté durant la Première Guerre mondiale. On peut encore y trouver des vestiges du conflit comme des restes de bunkers. Fin octobre 1914, les troupes allemandes furent boutées hors du bois par l'Armée britannique. Combats menés par les régiments d'infanterie français de reserve (268e et 290e) en [1]. Mais le , les troupes britanniques l'abandonnèrent aux soldats allemands lors de la seconde bataille d'Ypres.

En septembre 1917, la 5e division australienne reprit le bois. Pendant l'offensive allemande du printemps 1918, le bois fut une nouvelle fois abandonné par les Alliés, mais le , il fut définitivement conquis pas la 9e division écossaise.

Depuis 1972, le bois est ouvert au public.

Lieux de mémoire de la Grande Guerre[modifier | modifier le code]

  • Monument à la 5e division australienne
  • Cimetière de Buttes New British Cemetery

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « un sejour en flandres sur les traces de lucien, louis et denis », sur indre 14-18 (consulté le 11 octobre 2019)