Les X

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Les X a.k.a les X-Men)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir X-Men (homonymie).
Les X
Surnom X-Men
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Hip-hop, rap français
Instruments Voix
Années actives Depuis le début des années 1990
Labels Universal Music[1]
Composition du groupe
Membres Ill
Cassidy
Anciens membres Hi-Fi

Les X (anciennement les X-Men) est un groupe de hip-hop français, originaire du quartier de Ménilmontant, dans le XXe arrondissement de Paris. Il est composé des membres Hill G (Ill) et Cassidy, ainsi que Hi-Fi à ses débuts.

Ils sont principalement connus pour leur titre Retour aux pyramides, et pour avoir fait partie du collectif Time Bomb, dans les années 1990, aux côtés des Oxmo Puccino, Pit Baccardi, leurs proches Jedi et Lunatic, Diable Rouge, Ziko ou Hi-Fi.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts et premier album (1996–2004)[modifier | modifier le code]

Leur premier morceau officiel, J'attaque du mike, est publié sur la compilation Time Bomb (1996), puis en maxi[1]. La face A reprend le morceau original, l'instrumental, ainsi qu'une version remix. En face B, on retrouve un titre de Diable Rouge, L'homme que l'on nomme Diable Rouge mais aussi le morceau posse cut (collectif) Time Bomb explose qui sert de véritable carte de visite pour le crew. Quelques mois après, les X-Men sont sur la compilation Hostile Hip Hop (fin 1996) avec : Pendez-les, bandez-les, descendez-les. On retrouve toujours à leur côtés Hi-Fi qui quittera le groupe peu de temps après. L'épopée Time Bomb est à son apogée. Les membres du crew sont souvent invités à l'émission de Marc sur la radio Générations, Original Bombattak, qui voit se succéder des MCs pour des sessions de freestyle.

Les X-Men participent à la bande originale de Ma 6-T va crack-er, l'un de leurs titres les plus connus, Retour aux pyramides, souvent considéré comme un des plus grands classiques du rap français[1],[2],[3]. Leur apparition suivante se fait sur l'album de Khéops, Sad Hill (fin 1997) avec C'est justifiable. Peu de temps apprès, le groupe quitte Time Bomb à la suite d'un différend et s'éclipse durant de longs mois. Ils enregistrent durant ce laps de temps quelques titres avec le producteur Geraldo, dont Quand tu cries à la faillite qui ne débouchent sur aucune sortie.

Fraîchement signés sur Universal (une première pour un groupe de rap français), les X-Men se rebaptisent Les X a.k.a. X-Men pour éviter d'éventuels problèmes juridiques. Ils enregistrent leur premier album, Jeunes, coupables et libres en trois semaines sous la houlette du producteur Geraldo. À sa sortie, l'album est peu soutenu par la maison de disques malgré la diffusion du single One-one-one (rien pour l'héroïne) sur les radios spécialisées[1]. Les critiques se montrent mitigées. Avec entre 60 000 et 80 000 exemplaires vendus[1], c'est un échec commercial à l'époque. Les conditions d'enregistrement, les choix imposés au groupe par les directeurs artistiques et l'ambiance en studio ont été assez mal vécues par les deux rappeurs qui quitteront la maison de disque immédiatement après. Mal distribué, l'album deviendra rapidement introuvable et il faudra attendre décembre 2009 pour le voir réédité sur un label indépendant. L'année suivante, les X participent au projet Section Est né de l'impulsion de Rost du groupe CMP, qui rassemble de nombreux rappeurs de l'est parisien (ATK, CMP, les Repentis, les Refrés, TTC).

En 2000, c'est sur le label Naïve qu'on les retrouve, en compagnie des Ghetto Diplomats (groupe composé de Kamal et Kassim du groupe Jedi, également ex-Time Bomb, ainsi que les rappeurs Celsius et Watchos) qui avaient déjà collaboré avec eux sur leur album précédent sous le nom de Corporation Bordelik. Cette collaboration prend la forme d'un album commun nommé Big Bang volume 1.

45 Scientific et Menace Records (2001–2005)[modifier | modifier le code]

En 2001, Ill signe sur 45 Scientific, label monté par des anciens de Time Bomb. Cassidy ne le suit pas ; « Y’a eu une sorte de rupture avec Ill à ce moment-là, parce que moi, je n’ai jamais signé chez 45. À l’époque ils avaient Lunatic et quelques autres groupes, mais moi j’étais en retrait. J’étais avec 45 sans être signé chez eux », explique-t-il[1]. Cela n'empêche pas les deux rappeurs d'enregistrer un titre des X-Men pour la compilation 45 Scientific, nommé Professionnels[1]. Le groupe participe, la même année, à la bande originale du film Old School pour le titre Sur les boulevards.

Les relations entre Ill et son nouveau label se détériorent rapidement. Un album solo est enregistré, toujours sous la houlette de Geraldo, mais ne sortira jamais et demeure inédit à ce jour. Les X-Men signent ensuite, ensemble cette fois-ci, sur Menace Records. Cette collaboration se terminera cependant prématurément sans qu'aucun album n'en débouche. En 2007, le label sort une compilation semi-officielle, X-Story, qui regroupe pêle-mêle des titres du 1er album du groupe ainsi que de leur disque commun avec les Ghetto Diplomats, des extraits de la mixtape solo de Cassidy Metronome Concept, quelques vieilles démos et des freestyles[2].

Carrières solo et pause (2006–2010)[modifier | modifier le code]

En 2006, Ill publie un double album, titré Ainsi soit Ill, composé en grande partie de ses apparitions les plus célèbres, de quelques inédits et de ses freestyles. Cassidy a pour sa part sorti son street album Menilcity début 2008 où il mélange des inédits et des apparitions rares de ces dernières années. Un second volet de Menilcity conçu de la même manière sort en 2010. Les deux rappeurs vont ensuite enchaîner les collaborations avec d'autres artistes, mais toujours en solo. En 2008, Cercle Rouge, déjà à l'origine de la BO de Ma 6-T va crack-er, contacte les X-Men pour enregistrer le titre Retiens mon nom qui figurera sur la bande originale de L'Ennemi public nº 1. Ce titre est le dernier enregistré par le groupe pour une longue période.

Modus Operandi (depuis 2011)[modifier | modifier le code]

En 2011, des rumeurs courent, affirmant que le groupe travaillerait sur un nouveau projet. Le , le site ABCDR du Son publie une interview-fleuve de Ill, dans laquelle il déclare : « On enregistre des morceaux mais c'est tout nouveau. Ça se passe. Les morceaux sont bien, ce n'est pas le problème, mais on ne sait pas encore quel format ça aura. Il y aura peut-être des morceaux à deux, des solos... Ça nous permet de ne pas faire un projet pour dans cent ans... Parce que si on doit faire l'album comme c'est parti, je ne sais pas quand on va le finir... On est dans des essais. Plus on avancera, plus on commencera à voir la couleur[4]. »

Le 8 février 2013, Cassidy annonce sur des réseaux sociaux que les X « préparent le big-bang. » En octobre 2015, ils publient leur EP intitulé Modus Operandi au label Addictive Music[2]. Il mélange des titres réalisés par des producteurs hip-hop « conventionnels » et d'autres enregistrés avec un live band. Un best-of du groupe est annoncé par le label pour novembre 2015[2], puis est reporté pour mars/avril 2016.

Influences et héritage[modifier | modifier le code]

Les X sont souvent cités comme précurseurs d'un nouveau mouvement hip-hop en France. Ill G, en particulier, est considéré par beaucoup de spécialistes comme « la référence ultime » du rap français[4]. Julien Morel, rédacteur en chef de Vice France, indique ainsi dans une interview de Cassidy en 2010 : « Ill et Cassidy ont inventé le rap des années 2000, cinq ans avant. Au milieu des années 1990, ces deux mecs de Ménilmontant ont créé de toutes pièces un langage, un style que tous les autres ont (mal) pompé par la suite. Un mélange d’allitérations hyper poussées, de jeux de mots brillants, et dans le même temps une attitude sans concession dont peu de ­rappeurs hardcore peuvent se targuer. Ils ont été parmi les seuls rappeurs français à se démarquer des autres[1]. » De jeunes rappeurs tels que Nekfeu rendent hommage avec des chansons comme Time B.O.M.B ou Nique les clones[2].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Jeunes, coupables et libres (réédité en 2009)
  • 2015 : Modus Operandi

Collaborations[modifier | modifier le code]

  • 1996 : J'attaque du mike/L'homme que l'on nomme Diable Rouge (avec Diable Rouge)
  • 2000 : Bing Bang (avec les Ghetto Diplomats)

Albums solos[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Ainsi soit Ill (Ill)
  • 2008 : Ménilcity (Cassidy)
  • 2009 : So Parano (Ill avec Joe Lucazz & Cross)
  • 2010 : Ménilcity 2 (Cassidy)

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 2007 : X-Story
  • 2016 : Best-of (à paraître)

Apparitions[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Les X a.k.a les X-Men feat. Hi-Fi - Pendez-les (sur la compilation Hostile Hip Hop)
  • 1996 : Les X a.k.a les X-Men - J'attaque du mike (sur la compilation Time Bomb)
  • 1996 : Time Bomb - Les bidons veulent le guidons
  • 1997 : Les X a.k.a les X-Men - Retour aux pyramides (sur la B.O. du film Ma 6-T va cracker)
  • 1997 : Ill - Intérêts et origines (sur la mixtape Opération coup de poing)
  • 1997 : Ill - Faut qu'un négro digne mange (sur la mixtape Opération coup de poing)
  • 1997 : Time Bomb - Le club des millionnaires (sur la mixtape Opération coup de poing)
  • 1997 : Cassidy - Zig Zag (sur la mixtape Opération coup de poing)
  • 1998 : Les X a.k.a les X-Men - C'est justifiable (sur la compile Sad Hill)
  • 1998 : Ill - Malka Skai du Comores (sur la compilation Nouvelle Donne)
  • 1998 : Fonky Family feat. Les X a.k.a les X-Men - Maintenant ou jamais (sur l'album Si Dieu Veut... inch'Allah)
  • 1999 : Les X a.k.a les X-Men Feat ATK & CMP - Est connexion (sur la compilation Section Est)
  • 2000 : Bass Click feat. Les X a.k.a les X-Men - Biatch (sur l'album éponyme Bass click 2000)
  • 2000 : Le Rat Luciano feat. Les X a.k.a les X-Men - Rien n'est garanti (sur l'album du Rat, Mode de vie... béton style)
  • 2000 : Les X a.k.a les X-Men Feat Driver - On s'occupe de tout (sur la compilation Menace 2000)
  • 2000 : Cassidy feat. Ghetto Diplomats - C'est chaud (sur la compilation Niroshima)
  • 2001 : Matt feat. Les X a.k.a les X-Men - Aftershow (sur l'album de Matt, RnB de rue)
  • 2001 : Ill - Just hyper (sur la compilation 45 Scientific)
  • 2001 : Les X a.k.a les X-Men - Professionnels (sur la compilation 45 Scientific)
  • 2001 : Ill - Ill street blues (sur la compilation Sad Street)
  • 2001 : Les X a.k.a les X-Men - Quand c'est chaud (sur la compilation Original Bombattak)
  • 2001 : Ill feat. Rocca, Endo & Eloquence - Paris (sur la compilation Mission suicide)
  • 2002 : Cassidy feat. Vensty - L'époque (sur la compile Niroshima 2)
  • 2002 : Cassidy - Freestyle (sur la compilation Violences urbaines)
  • 2002 : Les X a.k.a les X-Men - Sur les boulevards (sur la compilation Old school)
  • 2004 : Ill - J'ai trop de classe (sur la mixtape Têtes brulées Vol.1)
  • 2004 : Ill - Café crème, blanc comme neige, peau d'ébène (sur la compilation Sang d'encre haut débit)
  • 2004 : 1korruptibles feat. Ill - Paris (sur l'album éponyme des 1korruptibles)
  • 2004 : Fredy K feat. Ill - Rien ne m'arrête (sur l'album de Fredy K, L'onction)
  • 2004 : Joe & Cross feat. Ill - Clic clac (sur l'album de Joe et Cross, Marche avec nous)
  • 2004 : Joe & Cross feat. Cassidy - 'Braquage 2004 (sur l'album de Joe et Cross, Marche avec nous)
  • 2005 : Sadik Asken feat. Les X a.k.a les X-Men - En 2/2 (sur l'album de Sadik Asken, ANPE Airlines)
  • 2005 : Cassidy - Élément X (sur la compilation De la poudre au rap)
  • 2005 : Ill Feat RoST & The Dwellas - Paris NY (sur la compilation Section Est hors série)
  • 2006 : Cassidy - X Vision sur la compilation Interdit en radio Vol.2)
  • 2006 : Adès feat. Cassidy - Bang Bang (sur le street album d'Adès, Chasse à l'homme)
  • 2006 : Cassidy - T'es piégé (sur la compilation Unity)
  • 2006 : Cassidy feat. JP 12 - Pourquoi (sur la compilation des 5 ans de Tracklist)
  • 2007 : Les Zakariens feat. Cassidy et Va - Avec ce qu'on a)
  • 2007 : Mekhlouf feat. Ill - Vision panoramique
  • 2007 : Ill - Quand je te parle de rue (sur la compilation Get on the Floor)
  • 2007 : Cassidy - Conquête (sur la compilation Industreet)
  • 2007 : Ill Feat Ouragan, Afro R et Machiavel - Sound Murderer (sur la compilation Génération Explicite - Devoir de vote)
  • 2008 : Ill - League majeur (sur la compilation Département 75)
  • 2008 : Cassidy - La pression monte d'un cran (sur la compilation Département 75)
  • 2008 : Les X a.k.a les X-Men - Retiens mon nom (sur la B.O. du film Mesrine)
  • 2008 : Cassidy feat. Grodäsh et S'Pi - Plus de temps à perdre (sur la compilation Affaire de famille)
  • 2008 : Cassidy feat. JP 12 - Pourquoi (sur la compilation Affaire de famille)
  • 2008 : Cassidy feat. Kizito et Manu Key - Sans carenage (sur la mixtape À l'arrache)
  • 2008 : Cassidy feat. Nino du K2Banlieue et Kily - La chute des anges (sur la mixtape L'école de la rue)
  • 2009 : Ill feat. Zoxea, Mokobé, Manu Key, Kohndo, Daddy Lord C, Madison et Apollo J - Regretter le temps (sur l'album Hommage à Fredy K)
  • 2009 : Ill feat. Joe Lucazz, Cross, Work - So Parano (sur l'album So Parano)
  • 2009 : Ill feat. Joe Lucazz, Cross, Work - Sors les € (sur l'album So Parano)
  • 2009 : Ill - On le fait (sur l'album So Parano)
  • 2009 : Ill - Freestyle diplomatique (sur l'album So Parano)
  • 2010 : Ill - La ville m'appelle (sur la compilation Pièces à convictions)
  • 2010 : Cassidy - En 16/9 (sur l'album de DJ Smoke Biffmaker)
  • 2010 : Cassidy - Ma Génération (sur la mixtape de Swift Guad Conçu pour casser du MC)
  • 2010 : Cassidy - En Off Shore (sur la mixtape de Prince Negaafellaga L’étoffe des héros)
  • 2011 : PMPDJ (Grems, Entek et MiM) - Bolos feat. Ill
  • 2014 : Ill feat. Dino Killabizz et 2spee Gonzales - Tout le monde a validé (extrait de l'album All In)
  • 2014 : Ill - Fibonacci Flow Freestyle

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h Julien Morel, « Mais OÙ est Ill ? », sur Vice,‎ (consulté le 31 mai 2016).
  2. a, b, c, d et e « Le retour des vrais X-Men », sur 7sur7.be,‎ (consulté le 31 mai 2016).
  3. « Classic n6 Retour aux Pyramides », sur Booska-P (consulté le 31 mai 2016).
  4. a et b « Interview Ill (X-Men) », Abcdr du Son (consulté le 26 septembre 2012).