B.O.S.S.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis B.O.S.S)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boss (homonymie).
B.O.S.S.
Description de l'image Sigle B.O.S.S..jpg.
Filiale Sony BMG Music Entertainment
Fondation 1998
Disparition 2013
Fondateur Joey Starr, DJ Spank, Naughty J
Statut Fermé
Maison de disques Jive/Epic
Genre Hip-hop
Pays d'origine Drapeau de la France France
Siège Paris, Île-de-France

B.O.S.S. est un label dirigé par Sony BMG, créé en 1998 par Joey Starr, DJ Spank et DJ Naughty J, membres du groupe de rap français Suprême NTM. Le label ferme ses portes en 2013[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

B.O.S.S. est un acronyme récursif signifiant « Boss Of Scandalz Strategyz »[2],[3],[4]. Le , le label fait paraître sa première compilation, B.O.S.S. Volume 1, regroupant une quinzaine de rappeurs, dont Lord Kossity, Mass, FatCap, Sniper et Iron Sy[2]. Le single Comme chaque été enregistré par Joey Starr et FatCap suit pendant le 27 juillet 1999 au label Epic[5]. Entretemps, l'émission SkyB.O.S.S. (1998–2004) sert de vitrine à Skyrock, qui réalise une très belle part d'audience à ce moment-là[6], et est animée par JoeyStarr, DJ Spank et DJ Naughty J.

Après avoir produit l'album Black Mama de la rappeuse Lady Laistee[7], B.O.S.S. sort sa deuxième compilation, Boss Of Scandalz Strategyz Vol.2, le [3], et participe le à la compilation Le Clash du groupe Suprême NTM[8]. Ils produisent aussi, avec Funky Maestro, la bande originale du film Old School[9]. Le 23 septembre 2003 est lancé sur le marché un DVD, Who's The B.O.S.S., qui suit toutes les pérégrinations du collectif en tournée et en studio[10],[11]. La même année JoeyStarr et DJ Spank produisent la bande originale du film Yamakasi. Le , le label B.O.S.S. revient de nouveau avec sa troisième compilation, Opus 3, qui contient les morceaux Freestyle et Danger[4].

Le , une sélection personnelle de JoeyStarr sort en compilation (mixé par DJ James), My Playlist, au label Wagram et non B.O.S.S[12]. Le , le label sort le premier album de Iron Sy, Irony[13],[14], puis le 16 octobre 2006, JoeyStarr sort son premier album solo Gare Au Jaguarr[15],[16]. Entretemps, le label perd de nombreux artistes : Naja, Vip.R, FatCap, SpeedBond 007, et surtout DJ Spank ; ce dernier explique son départ en disant qu'il y avait un conflit d'égo avec JoeyStarr[Quand ?][réf. nécessaire]. Le 14 mars 2007, le tribunal de grande instance, par l'intermédiaire de la marque et du groupe allemand Hugo Boss, fait interdire l'utilisation de la marque B.O.S.S. de JoeyStarr[17].

Le , le label est mis en liquidation judiciaire[1]. Il ferme finalement ses portes le [1].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums collectifs[modifier | modifier le code]

  • 1999 : B.O.S.S. Volume 1
  • 2000 : Boss Of Scandalz Strategyz Vol.2
  • 2004 : B.O.S.S. Opus 3

Albums solo[modifier | modifier le code]

Artistes[modifier | modifier le code]

  • JoeyStarr
  • Nathy
  • D.Dy
  • Fat Cap (Ferk Daxxx, Bobby Buntlack ont quitté le label en 2006)
  • Iron Sy (ancien membre, départ du label en 2006)
  • Lord Kossity (ancien membre, départ du label en 2000)
  • Jaeyez (ancien membre, départ du label en 2005)
  • Naja (ancien membre, départ du label en 2005)
  • Vip.R (ancien membre, départ du label en 2005)
  • Mass (ancien membre, départ du label en 2002)
  • SpeedBond 007 (ancien membre, départ du label en 2005)
  • Mayday Killabizz

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Présentation de la société BOSS OF SCANDALZ STRATEGYZ », sur societe.com (consulté le 7 février 2018).
  2. a et b « B.O.S.S. Vol. 1. Boss Of Scandalz Strategyz », sur Amazon (consulté le 21 octobre 2014).
  3. a et b « Boss Of Scandalz Strategyz Vol.2 », sur Amazon (consulté le 21 octobre 2014).
  4. a et b « Opus 3 Compilation, Import », sur Amazon (consulté le 21 octobre 2014).
  5. « Comme Chaque Été », sur Amazon (consulté le 21 octobre 2014).
  6. « JoeyStarr : 10 choses que vous ne savez pas sur lui », sur Pure People, (consulté le 21 octobre 2014).
  7. « Lady Laistee Black Mama », sur AllMusic (consulté le 21 octobre 2014).
  8. « Le Clash Bonus », sur Amazon (consulté le 21 octobre 2014).
  9. « Interview : Tecnik (Funky Maestro) », sur abcdrduson.com, (consulté le 21 octobre 2014).
  10. « Who's The B.O.S.S - Édition 2 DVD », sur Amazon (consulté le 21 octobre 2014).
  11. « Joey Starr : Who's the BOSS », sur DVD Critiques (consulté le 21 octobre 2014).
  12. « My Playlist By Joeystarr Import », sur Amazon (consulté le 21 octobre 2014).
  13. « Irony - Iron Sy », sur Amazon (consulté le 21 octobre 2014).
  14. Niko, « Chronique Iron Sy - Irony », sur Cosmic Hiphop, (consulté le 21 octobre 2014).
  15. « Gare Au Jaguarr - Joey Starr », sur Amazon (consulté le 21 octobre 2014).
  16. Pierre Siankowski, « JoeyStarr - Gare au Jaguarr », sur Les Inrocks, (consulté le 21 octobre 2014).
  17. Florentin Collomp, « Hugo Boss fait interdire la marque de JoeyStarr », sur Le Figaro, (consulté le 21 octobre 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]