Les Régates à Molesey près de Hampton Court

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Les Régates à Molesey)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les Régates à Molesey près de Hampton Court
Alfred sisley, le regate a molesey, 1874.JPG
Artiste
Date
Technique
Dimensions (H × L)
66 × 91,5 cm
Mouvement
Localisation
Numéro d’inventaire
RF 2787Voir et modifier les données sur Wikidata
Commentaire
Daulte N 126

Les Régates à Molesey près de Hampton Court est un tableau impressionniste d'Alfred Sisley. Il se trouve actuellement au musée d'Orsay au 2e étage dans la section 32 (Monet-Renoir-Pissarro-Sisley) et a été acquis en 1894 par legs du peintre et collectionneur Gustave Caillebotte.

Contexte[modifier | modifier le code]

Sisley séjourne quatre mois en Angleterre[1] où il s'est rendu grâce au mécénat et en compagnie de Jean-Baptiste Faure[2], collectionneur de tableaux des peintres impressionnistes. Paradoxalement, dans les brumes anglaises, les toiles de Sisley deviennent plus colorées, et sont plus festives[3].

Description[modifier | modifier le code]

Alfred Sisley représente sur cette toile une course d'aviron fondée un an plus tôt par un rameur amateur. La compétition (Molesey Regatta (en)) qui suit la régate royale de Henley se déroule la seconde quinzaine de juillet et existe encore de nos jours.

Analyse[modifier | modifier le code]

Provenance[modifier | modifier le code]

  • Collection Gustave Caillebotte jusqu'en 1894
  • Legs de Gustave Caillebotte accepté par l'Etat en 1894
  • Musée du Luxembourg, Paris de 1896 à 1929
  • Musée du Louvre, Paris de 1929 à 1947
  • Musée du Louvre, galerie du Jeu de Paume, Paris, de 1947 à 1986
  • Musée d'Orsay, Paris depuis 1986.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. MaryAnne Stevens, in Sisley: Royal Academy of Arts, Londres, 3 juillet-18 octobre 1992, Musée d'Orsay, Paris, 28 octobre 1992-31 janvier 1993, Walters Art Gallery, Baltimore, 14 mars-13 juin 1993, Réunion des musées nationaux, 1992, p. 150
  2. Gustave Geffroy, François Blondel, Théodore Duret, Alfred Sisley,
  3. Nathalia Brodskaïa, Nina Kalitina, Claude Monet, Volume 1, p. 88

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :