Laurent Coulondre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coulondre.
Laurent Coulondre
Description de l'image Laurent Coulondre by Jérémy Bruyère.jpg.
Informations générales
Naissance (30 ans)
Nîmes
Activité principale Pianiste, organiste, claviériste, compositeur, arrangeur
Activités annexes Enseignant
Genre musical Jazz
Instruments Piano, orgue Hammond, Fender Rhodes, Clavinet, synthétiseurs
Labels NW Prod, L'Autre Distribution
Site officiel http://laurent.coulondre.fr

Laurent Coulondre, né le à Nîmes, est un pianiste, organiste, claviériste, compositeur et arrangeur de jazz français.

Biographie et parcours musical[modifier | modifier le code]

Très jeune, Laurent Coulondre s'initie à la batterie puis se met au piano. Il découvre le jazz avec le pianiste Stéphane Kochoyan et se produit avec le Big Band de Petite Camargue en première partie de Marcus Miller, Dee Dee Bridgewater, Al Jarreau ou Michel Legrand, mais aussi avec l’orchestre Jime & Cies en régions à Jazz in Marciac[1].

Après avoir débuté ses études à Vauvert puis Toulouse, il s’expatrie à Barcelone en Espagne à l’ESMUC où il perfectionne son jeu à l’orgue Hammond avant de s'installer à Paris en 2011 où il partage la scène ou enregistre en studio avec de nombreux artistes (cf. section "Collaborations").

Lauréat de plusieurs tremplins à titre individuel et déjà deux albums à son actif (Opus I et Opus II), Laurent Coulondre est invité en première partie de Sting[2] au festival Jazz à Vienne en juillet 2015 puis est sacré « Révélation de l’année » aux Victoires du Jazz[3] en 2016 avec son projet en trio Schizophrenia.

En 2017, il lance Gravity Zero, un nouveau projet en duo Keys & Drums[4],[5], entouré de André Ceccarelli, Martin Wangermée, Yoann Serra et Cyril Atef, ainsi que le spectacle jeune public Madame Classique & Mister Jazz[6] créé avec la chanteuse Laura David et soutenu par le festival Jazz in Marciac[7] et la Spedidam.

Laurent Coulondre est régulièrement invité à se produire sur des scènes nationales (Jazz in Marciac, Jazz à Vienne, Jazz à Juan, Jazz sous les Pommiers, Jazz à Saint-Germain-des-Prés, Paris Jazz, Cosmo Jazz, l'Olympia, etc.) mais aussi sur des scènes à l'international (Canada, États-Unis, Japon, Pays-Bas, Suisse, Espagne, Royaume-Uni, Allemagne, Algérie, Chine, etc.).

Parallèlement, Laurent Coulondre intervient au Centre des Musiques Didier Lockwood[8] et enseigne le piano jazz au sein de l’École supérieure de musique de Bourgogne-Franche-Comté[9].

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Collaborations[modifier | modifier le code]

Laurent Coulondre collabore, sur scène ou en studio d’enregistrement, avec de nombreux artistes (liste non exhaustive) : Paul Jackson, Robin McKelle, Lisa Simone, Peter Bernstein, Sly Johnson, Terell Stafford, Hugh Coltman, André Ceccarelli, Daniel Huck, Nicolas Folmer, Flavio Boltro, Stéphane Huchard, Minino Garay, Pierre de Bethmann, Stéphane Guillaume, Damien Schmitt, Michèle Hendricks, Sylvain Beuf, Hadrien Feraud, Laurent Vernerey, Manu Codjia, Benjamin Henocq, Lukmil Perez, Felipe Cabrera, Sébastien Boisseau, Irving Acao, Claude Egéa, Sylvain Del Campo, Philippe Sellam, etc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Orchestre Jim & Cies en régions », sur jazzinmarciac.com, (consulté le 9 juin 2018)
  2. Jean-François Lixon, « Jazz à Vienne : Laurent Coulondre Trio dans la cour des grands », Culturebox,‎ (lire en ligne, consulté le 9 juin 2018)
  3. a et b « Victoires du Jazz : Anne Paceo, Laurent Coulondre, Sylvain Rifflet lauréats 2016 », sur culturebox.francetvinfo.fr, (consulté le 9 juin 2018)
  4. Alex Dutilh, « L'actualité du jazz : Laurent Coulondre, le groove en apesanteur - Parution de « Gravity Zero » de Laurent Coulondre chez In Vivo. », sur francemusique.fr, (consulté le 9 juin 2018)
  5. Sylvain Siclier, « Sélection albums », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  6. « Madame Classique & Mister Jazz », sur www.madameclassiqueetmisterjazz.com/ (consulté le 9 juin 2018)
  7. « Madame Classique & Mister Jazz », sur jazzinmarciac.com, (consulté le 9 juin 2018)
  8. « CMDL - Les enseignements », sur cmdl.eu (consulté le 9 juin 2018), p. 9
  9. « Laurent coulondre - Enseignant piano jazz », sur esmbourgognefranchecomte.fr (consulté le 9 juin 2018)
  10. Mathilde COUSIN, « Jazz en baie : Laurent Coulondre trio vainqueur », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  11. « Communiqué de presse - 37e concours national de jazz à la Défense - Laurent Coulondre Trio remporte le Prix de groupe et Robinson Kjoury, le Prix d’instrumentiste », sur hauts-de-seine.fr, (consulté le 9 juin 2018)
  12. « saison 2014-2017 - Génération SPEDIDAM », sur spedidam.fr (consulté le 9 juin 2018), p. 5
  13. « Adami Talents Adami Jazz // Laurent Coulondre Trio // Interview », sur vimeo.com, (consulté le 9 juin 2018)
  14. « Lauréat de la bourse musicien », sur fondation-jeanluclagardere.com, (consulté le 9 juin 2018)
  15. « Monde | Le Bureau Export publie le bilan économique 2017 de la filière musicale française à l’international », sur lebureauexport.fr,

Liens externes[modifier | modifier le code]