Pierre de Bethmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre de Bethmann
Naissance (53 ans)
Boulogne-Billancourt[1]
Activité principale pianiste
Genre musical jazz
Instruments piano, Fender Rhodes, synthétiseur
Années actives depuis 1994
Site officiel pierredebethmann.com

Pierre de Bethmann est un pianiste français de jazz, né le à Boulogne-Billancourt.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir effectué une classe préparatoire, il intègre l'ESCP dont il est diplômé en 1987[2].

Il commence le jazz en autodidacte.

En 1989, il part étudier au Berklee College of Music à Boston aux États-Unis. Après un an d'études, il retourne en France et devient consultant en management.

En 1994, il décide de changer de vie et de se consacrer entièrement à la musique, suivant en particulier les conseils de Pascal Anquetil et Laurent Cugny[3]. Il suit cette même année une master class avec Herbie Hancock, pendant laquelle il impressionne tout particulièrement le pianiste américain[3]. Toujours en 1994, sur les conseils de Pascal Anquetil, il se présente avec son trio Prysm au Concours national de jazz de la Défense, qu'il remporte[3].

Il forme le trio (Prysm) avec lequel il enregistre plusieurs albums chez le label Blue Note, et joue dans diverses formations comme Moutin Reunion, Pierrick Pédron Quartet, Olivier Ker Ourio Projet, Michael Felberbaum Quartet et aussi avec des musiciens tels que David Liebman, Rick Margitza et Rosario Giuliani.

En 2004, il remporte le prix Django-Reinhardt de l'Académie du jazz[1].

En 2013, il participe à la semaine du jazz français au Jazzhus Montmartre à Copenhague au Danemark[4], aux côtés de Didier Lockwood et de Lionel Belmondo[5].

En 2016, son album EXO (Medium ensemble Vol. 2) est récompensé par l'Académie Charles-Cros[6].

Style[modifier | modifier le code]

Les compositions de Pierre de Bethmann peuvent présenter une certaine complexité, notamment par l'emploi de métriques rythmiques inhabituelles. Toutefois d'après De Bethmann, cette complexité n'est pas une fin en soi mais un moyen de se dépasser pour atteindre une certaine fluidité et pour que le groupe « sonne »[3].

Discographie[modifier | modifier le code]

En tant que leader ou coleader[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Ilium Ilium quintet : David El Malek (ts), Michael Felberbaum (g), Clovis Nicolas (b), Franck Agulhon (dms) (Ilium quintet, Effendi)
  • 2005 : Complexe avec David El Malek (ts), Michael Felberbaum (g), Vincent Artaud (b), Franck Agulhon (dms) (Les Disques Deluxe)
  • 2007 : Oui avec Stéphane Guillaume (as), David El Malek (ts), Michael Felberbaum (g), Vincent Artaud (b), Franck Agulhon (dms), Jeanne Added (voc) (Plus Loin)
  • 2009 : Cubique avec Stéphane Guillaume (as), David El Malek (ts), Michael Felberbaum (g), Vincent Artaud (b), Franck Agulhon (dms), Jeanne Added (voc) (Plus Loin)
  • 2012 : Go avec David El Malek (ts), Vincent Artaud (b), Franck Agulhon (dms) (Plus Loin)
  • 2014 : Sisyphe avec le Medium ensemble (Plus Loin)
  • 2015 : Essais, vol. 1 Pierre de Bethmann trio, avec Sylvain Romano et Tony Rabeson (Plus Loin)
  • 2016 : EXO avec le Medium ensemble (Plus Loin)
  • 2018 : Essais, vol. 2 Pierre de Bethmann trio, avec Sylvain Romano et Tony Rabeson (Plus Loin)
  • 2018 : Shifters avec Laurent Coulondre (org, kb), Pierre-Alain Tocanier (dms), Stéphane Edouard (perc) (Alea)
Avec Prysm avec Christophe Wallemme (cb), Benjamin Henocq (dms)
  • 1995 : Prysm (Blue Note France)
  • 1998 : Second Rhythm (Blue Note France)
  • 1999 : Time (Blue Note France)
  • 2001 : On Tour (en public) (Blue Note France)
  • 2011 : Five (Plus Loin)

En tant que sideman[modifier | modifier le code]

avec Quoi de Neuf Docteur ?
  • 1997 : 51 Below (Quoi de Neuf Docteur ?)
Avec Jean-Christophe Béney
  • 1998 : Tenor Joke (CC Production)
  • 2004 : Polychromy (Effendi)
Avec Jean-Loup Longnon
  • 1998 : Bop Dreamer (Pygmalion)
  • 2015 : R comme René, Jean-Loup Longnon Big Band (JLL)
Avec Olivier Ker Ourio
  • 1999 : Oté l'ancêtre (Pee Wee)
  • 2001 : A Ride With The Wind (Naïve)
  • 2003 : Sominnker, avec Danyèl Waro (Cobalt)
Avec Stéphane Huchard
  • 1999 : Tribal Traquenard (Blue Note France)
  • 2002 : Toutakoosticks (Blue Note France)
  • 2008 : African tribute to Art Blakey (Such Production)
Avec David El Malek
  • 2001 : Organza (Cristal)
  • 2003 : Talking Cure (Cristal)
Avec Laïka Fatien
  • 2004 : Look At Me Now (Body & Soul)
Avec Pierrick Pédron
  • 2004 : Classical Faces (Plus Loin)
Avec Moutin Réunion (Louis et François Moutin)
  • 2005 : Something Like Now (Plus Loin)
  • 2007 : Sharp Turns (Plus Loin)
  • 2010 : Soul Dancers (Plus Loin)
Avec Christophe Dal Sasso
  • 2006 : Exploration, avec Dave Liebman (Plus Loin)
  • 2011 : Prétexte (Discograph)
  • 2013 : Ressac (Discograph)
  • 2013 : Les Nébuleuses (Jazz & People)
Avec Thomas Savy
  • 2006 : Archipel (Plus Loin)
  • 2014 : Bleu Archipel 2 (Plus Loin)
Avec Michael Felberbaum
  • 2006 : Sweetsalt (Fresh Sound New Talent)
  • 2015 : Lego (Fresh Sound New Talent)
Avec Meta
  • 2007 : Epigram (Plus Loin)
  • 2013 : The sweetness of a saffron wind (Meta Music)
Avec Denis Guivarc'h
  • 2008 : Exit (Cristal Records)
Avec Sébastien Jarrousse
  • 2009 : La nuit des temps (Such Production)
Avec Paris Jazz Big Band
  • 2009 : The Big Live (Cristal)
Avec Rosario Giuliani
  • 2010 : Lennie's Pennies (Dreyfus Jazz)
Avec Géraldine Laurent
  • 2010 : Around Gigi (Dreyfus Jazz)
Avec Pierre Perchaud
  • 2010 : Par quatre chemins (Gemini Records)
Avec Sonia Cat-Berro
  • 2011 : Toy Balloons (Chant du Monde)
Avec Fernando Huergo
  • 2011 : Suite en Celeste y Blanco (Wherego Music)
Avec Baptiste Herbin
  • 2012 : Brother Stoon (Just Looking)
  • 2016 : Interferences (Just Looking)
Avec Franck Vaillant
  • 2013 : Thisisatrio (Abalone)
Avec Mélanie Dahan
  • 2014 : Keys (Plus Loin)
Avec Flash Pig
  • 2014 : Flash Pig (Nome)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Vincent Bessières, « Biographie de Pierre de Bethmann », academiedujazz.com,
  2. « Fiche parcours de Pierre de Bethmann : musicien producteur », sur www.vocajob.com (consulté le 18 novembre 2017)
  3. a, b, c et d Pascal Anquetil, Pierre de Bethmann passe à table, Jazz Magazine Jazzman no 663, juillet 2014.
  4. « Jazzhus Montmartre Copenhague », sur francemusique.fr, (consulté le 6 octobre 2014).
  5. « Revue Francophonie no20, À Copenhague, le français voyage grâce au jazz, p. 8 » [PDF], sur rfi.fr, (consulté le 6 octobre 2014).
  6. « Grands prix du disque et du DVD 2016, 69e palmarès » [PDF], sur charlescros.org (consulté le 30 novembre 2017).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Patrick Cabanel, « Pierre de Bethmann », in Patrick Cabanel et André Encrevé (dir.), Dictionnaire biographique des protestants français de 1787 à nos jours. Tome 1, A-C, Paris, Les Éditions de Paris Max Chaleil, 2015, p. 286-287 (ISBN 978-2846211901)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :