Nicolas Folmer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nicolas Folmer
Description de cette image, également commentée ci-après
Nicolas Folmer en concert au Festival Blues sur Seine 2017
Informations générales
Nom de naissance Nicolas Folmer
Naissance (43 ans)
Albertville
Activité principale Trompettiste, arrangeur, compositeur
Activités annexes Enseignant
Genre musical Jazz
Instruments Trompette
Labels Cristal Records
Site officiel http://nicolasfolmer.com

Nicolas Folmer est un trompettiste de jazz, chef d'orchestre, compositeur et arrangeur, français, ainsi qu'un professeur de trompette et d'improvisation.

Biographie[modifier | modifier le code]

À son arrivée à Paris, Nicolas Folmer étudie la trompette et la composition au Conservatoire national supérieur de musique puis intègre, en tant que soliste[1], l'Orchestre national de jazz dirigé alors par Didier Levallet.

Parallèlement à ses collaborations avec de nombreux artistes, il co-fonde le groupe NoJazz (jazz et musiques électroniques), puis, en 1998, le Paris Jazz Big Band[2] avec le saxophoniste Pierre Bertrand, avec lequel ils enregistrent plusieurs albums de leurs compositions et obtiennent un Djangodor en 2004[3] puis une victoire de la musique en 2005[4]. Cette même année, l'orchestre participe aussi à la 30e Cérémonie des Césars[5].

Accompagné de l'association Jazz au pays et en partenariat avec la SPEDIDAM, il crée des festivals de Jazz à travers la France accueillant des artistes internationaux comme Ahmad Jamal, Richard Galliano, Manu Katché, Robin McKelle, Rosario Giuliani, André Ceccarelli, Marcus Miller ou encore Herbie Hancock : en 2010, le Saveurs Jazz Festival[6] de Segré ; en 2011, le Wolfi Jazz Festival[7] à Wolfisheim ; en 2012, le Ferté Jazz Festival[8] à La Ferté-sous-Jouarre puis, en 2014, l'Albertville Jazz Festival[9] à Albertville.

Depuis 2004, Nicolas Folmer est professeur d'enseignement artistique au Conservatoire de Toulon Provence Méditerranée[10] : il y enseigne la trompette, l'écriture, l'improvisation et le travail en groupe.

Styles[modifier | modifier le code]

Son inspiration musicale est large, du mariage du jazz et des musiques du monde (le ballet jazz et flamenco sol y luna ou la musique latine) au jazz actuel innovant, souvent libre et énergique. Son jeu montre une grande maîtrise technique[11] et ses compositions témoignent d'une grande maitrise de l'harmonie et de l'écriture. Son travail lui a permis de devenir un soliste reconnu[12].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

NoJazz[modifier | modifier le code]

Paris Jazz Big Band[modifier | modifier le code]

Nicolas Folmer Band[modifier | modifier le code]

Collaborations[modifier | modifier le code]

Nicolas Folmer collabore avec de nombreux artistes en tant qu'invité ou encore en tant que soliste pour des enregistrements (liste non exhaustive).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Didier Levallet 1997-2000 | ONJ », ONJ,‎ (lire en ligne)
  2. « Paris Jazz Big Band - Un big band du label Cristal Records », Cristal Records,‎ (lire en ligne)
  3. « Parisz Jazz Big Band », sur cristalrecords.com (consulté le 7 mai 2018)
  4. « Victoires du jazz 2005 », sur musique.rfi.fr, (consulté le 7 mai 2018)
  5. « Paris Jazz Band - Cérémonie des Césars 2005 - Vidéo dailymotion », sur Dailymotion,
  6. « Présentation du festival », sur saveursjazzfestival.com (consulté le 7 mai 2018)
  7. « Présentation », sur wolfijazz.com (consulté le 7 mai 2018)
  8. « Présentation du festival », sur fertejazz.com (consulté le 7 mai 2018)
  9. « Présentation », sur albertvillejazzfestival.com (consulté le 7 mai 2018)
  10. « Trompette jazz », sur conservatoire-tpm.fr (consulté le 7 mai 2018)
  11. Carles, Philippe, 1941- ..., Clergeat, André, 1927- ..., Comolli, Jean-Louis, 1941- ... et Normandie roto impr.), Le nouveau dictionnaire du jazz, R. Laffont, impr. 2011 (ISBN 9782221115923 et 2221115929, OCLC 780309506, lire en ligne)
  12. « Martial Solal à propos du CD I comme Icare », sur Cristal Records
  13. « Nomination ou promotion dans l'ordre des Arts et des Lettres juillet 2011 - Ministère de la Culture », sur www.culture.gouv.fr
  14. a et b « Django d'Or 2005 Trophées Internationaux du Jazz », sur plumart.com, (consulté le 26 décembre 2018)
  15. « Dee Dee Bridgewater - This Is New », sur Discogs