Mother India

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mother India
Titre original भारत माता
Réalisation Mehboob Khan
Scénario Wajahat Mirza
S. Ali Raza
Acteurs principaux
Sociétés de production Mehboob Productions
Pays d’origine Drapeau de l'Inde Inde
Genre Mélodrame
Musical
Durée 172 minutes
Sortie 1957

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Mother India (भारत माता) est un film mélodramatique indien, réalisé par Mehboob Khan, sorti en 1957.

L'histoire du film est centré sur le personnage de Radha, de son mariage à la mort de son fils Birju. Radha, femme d'honneur, qui le restera jusqu'au bout malgré l'injustice de l'usurier du village[1],[2],[3]. La musique du film est composée par Naushad et les paroles furent écrites par Shakeel Badayuni.

Mother India a été un grand succès commercial et reçoit des critiques positives. Il a dominé les cérémonies de récompenses et nominations dans les festivals de films internationaux. Il est devenu le premier film indien à être nominé pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère avant Salaam Bombay !, en 1988 et Lagaan en 2001. Il s'agit un remake du film Aurat, sorti en 1940.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans les années 1960, dans l'Inde rurale, La vie au quotidien d'un jeune couple. Le mari, Shamu, puéril, brûle d'une passion évidente pour elle. La femme, Radha, plus réservée, respectant les traditions indiennes, encore sous le joug de sa mère, n'ose trop s'approcher. Ensemble, ils vivent, travaillent, ont des enfants qu'il faut nourrir et élever. La nourriture vient à manquer, mais face aux difficultés, Radha tente de garder le sourire, ne supportant pas de punir ses enfants espiègles. Elle devient peu à peu le symbole d'une Inde qui se libère, alliant tradition et modernité.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

  • Titre français : Mother India
  • Titre original : मदर इण्डिया (Bhārata mātā)
  • Titre ourdou : مدر انڈیا
  • Réalisateur : Mehboob Khan
  • Scénario : Wajahat Mirza, S. Ali Raza
  • Paroles : Shakeel Badayuni
  • Direction artistique : V.H. Palnitkar
  • Décors : D.R. Jadhav, Munawarali Mistry
  • Costumes : Fazal Din
  • Son : R. Kaushik
  • Photographie : Faredoon A. Irani
  • Musique : Naushad
  • Montage : Shamsudin Kadri
  • Production : Mehboob Khan
  • Sociétés de production : Mehboob Productions
  • Sociétés de distribution : Carlotta Films (France), Digital Entertainment (États-Unis), British Film Institute, Eros Entertainment
  • Pays d'origine : Drapeau de l'Inde Inde
  • Langue : Hindi
  • Format : Couleurs - 1.37 : 1
  • Genre : Mélodrame, musical
  • Durée : 172 minutes (2 h 52)
  • Dates de sortie en salles :
Drapeau de la France France : (sortie limitée), (Festival international du film de La Rochelle)
Drapeau de l'Inde Inde :
Drapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni :

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Nargis : Radha, l'héroïne, archétype de la femme indienne.
  • Sunil Dutt : Birju, le jeune fils rebelle de Radha, qui devient bandit.
    • Sajid Khan : Birju, enfant.
  • Rajendra Kumar : Ramu, le fils aîné de Radha, qui suit le chemin de sa mère.
    • Surendra : Ramu, enfant.
  • Raaj Kumar : Shamu, l'époux de Radha.
  • Kanhaiyalal Chaturvedi : Sukhilala "Lala", un usurier détestable.
  • Jilloo Maa : Sundar-Chachi, la belle-mère de Radha.
  • Kumkum : Champa, l'épouse de Ramu.
  • Chanchal : Rupa, la fille de Sukhilala.
  • Sheela Naik : Kamala, un ami de la famille.
  • Mukri : Shambu, un ami de la famille et l'époux de Kamala.
  • Azra : Chandra, la fille d'un instituteur du village.

Autour du film[4][modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Le tournage du film a duré pendant deux ans.
  • Mother India fut le premier film indien à être nommé aux Oscars du cinéma.
  • Pendant le tournage, Sunil Dutt porta secours à Nargis, l'actrice principale, au cours de la scène de l'incendie volontaire des meules. Ils se marièrent en 1959.
  • Mother India est considéré comme l'équivalent indien d'Autant en emporte le vent.

Réception[modifier | modifier le code]

Le film a été présenté pour la première fois le 14 février 1957.

En regard du box-office, Mother India a reçu des critiques assez positives. Le film obtient une popularité de 92 % sur le site Rotten Tomatoes, regroupant 12 critiques collectées[5]. Sur le site Metacritic, il obtient une moyenne de 53/100, sur la base de 4 critiques collectées, ce qui lui permet d'obtenir le label « Critiques mitigées ou moyennes »[6] et est évalué à 4,2/5 pour 8 critiques sur le site d'Allociné.

Le critique de Libération, Ange-Dominique Bouzet a écrit :

« L'expressionnisme dramatique de la photographie et de la couleur n'atteint certes pas à l'élégance et au dépouillement esthétique de Satyajit Ray, mais Mother India, dans ses flamboiements mélodramatiques, semble autant rattaché à cette veine de cinéma classique qu'aux dérives contemporaines des produits formatés Bollywood. Du genre commercial, le film offre aussi sa part de charme exotique : chants, intermèdes comiques. »

— Ange-Dominique Bouzet[7], Libération, .

Mother India fait également partie de la liste des 100 meilleurs films du cinéma mondial par l'Empire, en 2010[8].

Musique[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

Mother India
(Original Motion Picture Soundtrack)
Bande originale de Naushad
Sortie (iTunes)
Durée 42:30
Genre Bande originale de film
Musiques du monde
Format CD
Auteur Shakeel Badayuni
Compositeur Naushad
Producteur Naushad
Label Saregama

Albums de Naushad

La bande originale du film est composée par Naushad. Elle contient 12 chansons. Les paroles furent écrites par Shakeel Badayuni.

Lors du lancement, elle n'a pas été particulièrement bien accueillie et reçoit des critiques négatives lui reprochant de ne pas être à la hauteur élevée et la qualité du film. Cependant, elle recevra un accueil plus positif.

Dans les années 2000, la bande originale a été classée par Planet Bollywood dans sa liste des 100 meilleurs bandes originales de Bollywood[9].

No Titre Interprètes Durée
1. Chundariya Katati Jaye Manna Dey 3:15
2. Nagari Nagari Dware Dware Lata Mangeshkar 7:29
3. Duniya Men Hum Aaye Hain Lata Mangeshkar, Meena Mangeshkar, Usha Mangeshkar 3:36
4. O Gaadiwale Shamshad Begum, Mohammed Rafi 2:59
5. Matwala Jiya Dole Piya Lata Mangeshkar, Mohammed Rafi 3:34
6. Dukh Bhare Din Beete Re Bhaiya Shamshad Begum, Mohammed Rafi, Manna Dey, Asha Bhosle 3:09
7. Holi Aayi Re Kanhai Shamshad Begum 2:51
8. Pi Ke Ghar Aaj Pyari Dulhaniya Chali Shamshad Begum 3:19
9. Ghunghat Nahin Kholoongi Saiyan Lata Mangeshkar 3:10
10. O Mere Lal Aaja Lata Mangeshkar 3:11
11. O Janewalo Jao Na Lata Mangeshkar 2:33
12. Na Main Bhagwan Hoon Mohammed Rafi 3:24
42:30

Distinctions[modifier | modifier le code]

Année Distinction Catégorie Nom Résultat
1958 Festival international du film de Karlovy Vary Meilleure actrice Nargis Lauréat
Filmfare Awards Meilleur film Mother India Lauréat
Meilleur réalisateur Mehboob Khan Lauréat
Meilleure actrice Nargis Lauréat
Meilleure photographie Faredoon Irani Lauréat
Meilleur son R. Kaushik Lauréat
Oscars du cinéma[10] Meilleur film en langue étrangère Mother India Nomination

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Katherine Mayo, Mother India, University of Michigan Press, 1927, 304 p. (ISBN 978-0837123097)
  • (en) Nasreen Munni Kabir, The Dialogue of: Mother India: Mehboob Khan's Immortal Classic, Niyogi Books, 2010, 291 p. (ISBN 978-8189738587)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-François Raugier, « "Mother India" : la lutte de l'infatigable Radha, mère courage en butte aux éléments », sur Le Monde,‎
  2. « Mother India », sur Les Échos,‎
  3. « Mother India », sur La Libre.be,‎
  4. « Secrets de tournage », sur Allociné
  5. (en)« Mother India (1957) », sur Rotten Tomatoes
  6. (en)« Mother India », sur Metacritic
  7. Ange-Dominique Bouzet, «Mother India», saris et ça pleure, sur Libération,‎
  8. (en)« The 100 Best Films Of World Cinema », sur Empire,‎
  9. (en)Randy Lall, « "100 Greatest Bollywood Soundtracks Ever" », sur Planet Bollywood,‎
  10. (en)« "The 30th Academy Awards (1958) Nominees and Winners" », sur Academy of Motion Picture Arts and Sciences

Liens externes[modifier | modifier le code]