La machine à rigoler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La machine à rigoler
Épisode de South Park
Titre original Funnybot
Numéro d'épisode Saison 15
Épisode 211
Code de production 1502
Invités Tyler Perry
Réalisation Trey Parker
Scénario Trey Parker
Diffusion 4 mai 2011
Chronologie
Précédent HUMANCENTiPAD Pudding Royal Suivant
Saison 15 de South Park
Liste des épisodes de South Park

La machine à rigoler (Funnybot en VO) est le deuxième épisode de la saison 15 de la série télévisée South Park sorti le 4 mai 2011 aux États-Unis sur la chaine Comedy Central[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Lors d'une distribution de récompenses en comédie organisée par Jimmy, le prix « des gens les moins drôles » est attribué aux Allemands. Outrés par cette remise de prix, les Allemands prennent en otage les élèves de l'école, et, pour prouver qu'ils ont de l'humour, amènent un robot humoriste de leur fabrication : Funnybot.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

  • Funnybot est aussi le nom du robot présent dans l'histoire et qui partage beaucoup de caractéristiques avec les Daleks de la série britannique Doctor Who. La ressemblance est à la fois dans l'apparence mais aussi au niveau de la voix. De plus, à la 16e minute de l'épisode, Funnybot dit "Exterminer" qui n'est autre que la réplique la plus connue des Daleks dans Doctor Who.
  • Parmi les personnages de l'épisode, on peut noter la présence de Tyler Perry, du président Allemand Christian Wulff ainsi que la Chancelière Allemande Angela Merkel.
  • Quand Cartman demande à Jimmy s'il sait ce qui est arrivé aux dernières victimes des Allemands, il dit "Dis-lui, Kyle" (ce dernier étant Juif). C'est une allusion à la Seconde Guerre mondiale et à la Shoah.
  • Le père dans la scène où Funnybot est dans un lit avec 2 filles fait penser à Eugene Levy connue pour jouer le père de Jim dans la série de film American Pie
  • La scène de "La famille Funnybot" où Funnybot joue tous les rôles autour d'un repas est un référence directe à La Famille Foldingue. Dans le film, Eddie Murphy y incarne 8 personnages, dont six membres de la même famille (les "Klump"). Une des scènes notables se déroule justement autour d'une table et chacun des membres se chamaille avec les autres.
  • Le discours du président américain Barack Obama suite à cette menace ressemble à celui du président américain dans 2012.
  • De plus, son discours humoristique prononcé dans le cadre du dîner annuel de l’Association des correspondants accrédités de 2011 à la Maison Blanche, où il s'est entre autres moqué de Donald Trump et du mouvement birther, est récompensé lors du gala animé par Jimmy.
  • Plusieurs allusions à la Mort d'Oussama ben Laden sont faites, notamment lors du discours final de Barack Obama : "La plus grande menace contre l'humanité a disparu à jamais" et "Justice a été faite" (en parlant de Tyler Perry).
  • Vers 14:53, nous pouvons voir une affiche avec pour titre One & a half men sur laquelle ne figurent que deux des trois acteurs protagonistes de la série connue en France sous le nom de Mon oncle Charlie, dont Jon Cryer jouant le rôle d'Alan Harper (le frère de Charlie) et Angus T. Jones jouant le rôle de Jake Harper (fils d'Alan et neveu de Charlie). Cette affiche est une référence au conflit opposant l'acteur Charlie Sheen, jouant le rôle de Charlie Harper, aux producteurs de la série et notamment au réalisateur Chuck Lorre. Ce conflit se soldera, sur décision de la Warner Brothers, par un licenciement définitif de l'acteur de la série, d'où le nom de la série qui, selon South Park, et suite au licenciement de Charlie Sheen, passerait de Two and a half men (en français : Deux hommes et demi), à One and a half men (en français : Un homme et demi).
  • Quand Funnybot active les missiles, il le fait à la manière de R2-D2 et des autres droïdes astromécanos dans Star Wars.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]