La Procure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Procure
logo de La Procure
La librairie parisienne à l'angle de la rue de Mézières et de la rue Bonaparte

Création 1898
Siège social 3 rue de Mézières
Paris
Drapeau de France France
Actionnaires Média participations
Site web laprocure.com

La Procure est une chaîne de librairies, créée en 1898 à Arras par l’abbé Henri Delépine, installée dans ses locaux du 3 rue de Mézières à Paris depuis 1919[1],[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier magasin, La Procure de musique religieuse est fondée à Arras en 1898 par l’abbé Henri Delépine et son frère Louis. Entre 1914 et 1918, l'activité est déplacée à Boulogne-sur-Mer puis en Angleterre, puis, en 1918, rue Cassette puis rue de Mézières, en face de l'église Saint-Sulpice de Paris, dans l'ancien noviciat des Jésuites[3].

L'objet de ces librairies était d’éditer et de diffuser de la musique sacrée, de commercialiser les livres et tout autre objet au service des paroisses. En 1934, l’entreprise se transforme en société anonyme et devient La Procure Générale du Clergé des missions et des œuvres catholiques. C'est en 1975, au moment où l'héritière cède La Procure aux Publications de La Vie catholique, que l’entreprise change de nom pour devenir « La Procure » tout court.

La Procure est aujourd’hui une des plus importantes librairies religieuses d’Europe. Reconnue depuis longtemps pour sa spécialité dans le domaine des religions, c'est aussi une librairie généraliste et universitaire, à laquelle sont affiliés 26 établissements juridiquement indépendants, en France, en Suisse et en Italie. Elle dispose également de trois points de vente annexes à Paris (dont un ouvert en 2008 au collège des Bernardins), et d'un site consacré à la vente par correspondance installé à Ivry-sur-Seine.

De 2004 à 2008, la librairie a fait partie du groupe La Vie-Le Monde, à la suite de l'achat par le groupe Le Monde du groupe des Publications de la Vie Catholique ; depuis 2009, le groupe La Vie-Le Monde ayant cédé sa participation à La Procure (valorisée à 3 à 4 millions d'euros), la librairie se trouve sous le contrôle d'un ensemble d'investisseurs, le principal étant la société Média-Participations qui dispose d'une minorité de blocage[2].

Au moment de sa cession, La Procure réalisait un chiffre d'affaires annuel de 16 millions d'euros, dont 3 millions correspondant au secteur des ventes par correspondance et sur internet. Selon son président-directeur-général, Jean-François Rod, le développement de la vente par internet est le principal objectif stratégique de la société pour les années à venir[2].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le terme désigne l'office du procureur (responsable du domaine matériel d'une maison religieuse)[3] et, par métonymie, le bureau ou magasin de ce dernier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Procure-Qui sommes-nous ? sur le site web de l'entreprise.
  2. a, b et c Enguérand Renault, « Le Monde cède la librairie religieuse La Procure », Le Figaro, no 20032,‎ , p. 15
  3. a et b Charles-Henri d'Andigné, Une vieille dame pleine d'avenir, Famille chrétienne n°2057 du 17 au 23 juin 2017, pp. 50-51

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]