L'Avant-Garde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Avant-garde.

L'Avant-Garde fut de 1892 à 1932, l'organe de liaison des zouaves pontificaux et de leurs amis.

Histoire[modifier | modifier le code]

Créé à l’initiative du général Athanase de Charette de la Contrie, L'Avant-Garde, organe des Zouaves Pontificaux et des Volontaires de l’Ouest, est un bimensuel paru régulièrement entre 1892 et 1932. Il semble y avoir eu une interruption dans la parution pendant la 1re guerre mondiale.

Vendue sur abonnement en France, au Québec, en Belgique et en Hollande, la revue a relié les anciens soldats du Pape-Roi, mais aussi leurs descendants et personnes de même sensibilité religieuse et politique. Elle a cessé de paraitre en 1932, à la mort du dernier officier du corps des zouaves pontificaux.

Contenu[modifier | modifier le code]

Organe destiné à des anciens soldats, on y trouve bien sûr des anecdotes, récits, souvenirs, témoignages, réunions commémoratives ou banquets.

Mais ce fut aussi un des organes du parti catholique ultramontain et du royalisme légitimiste, diffusé notamment dans les milieux militaires. Progressivement et en raison du Ralliement, le ton y est moins combatif, mais lors des Inventaires la revue reprend le combat.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Laurent Gruaz, "L'Avant-garde", la mémoire des zouaves pontificaux (1892-1912), 2008
  • Diane Audy, Zouaves de Québec au 20e siècle, Presses de l'Université Laval, 2008, p.57