Knut V de Danemark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Knut V de Danemark
(da)Knud 5. Magnussen
Monnaie de Knud V
Monnaie de Knud V
Titre
Roi de Danemark

(3 ans)
Prédécesseur Éric III Lam
Successeur Sven III Grathe
Biographie
Dynastie Maison d'Estridsen
Date de naissance Vers 1130
Date de décès
Lieu de décès Roskilde
Père Magnus le Fort
Mère Richiza de Pologne
Conjoint Helene de Suède
Enfants Niels d'Aarhus , Valdemar Knutsen
Religion Catholique

Knut V de Danemark
Monarques de Danemark

Knut V de Danemark (appelé Knut III par certains auteurs) (1130-1157), co-roi de Danemark de 1154 à 1157

Biographie[modifier | modifier le code]

Origine[modifier | modifier le code]

Knud ou Knut nait vers 1130, il est le fils de Magnus le Fort Nilsson et de son épouse Richiza, la fille de Boleslas III le Bouche-Torse de Pologne et le petit-fis du roi Niels. Après l'abdication du roi Éric III Lam en 1146, les magnats du Jutland proclament Knud roi alors que les magnats de Seeland et de Scanie couronnent Sven III, le neveu du prince Knud Lavard qui avait été assassiné par son père en 1131[1]

Règne[modifier | modifier le code]

Meurtre de Knud lors du « Festin sanglant de Roskilde »

Au cours des années suivantes, Knud tente de combattre Sven III en Seeland afin de prendre le contrôle total du royaume. En 1147, Knud et Sven III acceptent de faire cause commune lors de la croisade contre les Wendes, mais qui se termine par une reprise de leur conflit[2]. Sven et son cousin le duc Valdemar, le fils de Knud Lavard, s'allient et défont Knud dans le Jutland en 1150 qui est obligé de se réfugier chez son beau-père le roi Sverker. Knud fait plusieurs tentatives infructueuses pour reconquérir son domaine puis se tourne vers Frédéric Barberousse le nouveau roi de Germanie qui élabore un compromis en 1152 accepté par le duc Valdemar et qui fait de Knud V un « corégent inférieur » de Sven III. Toutefois ce dernier ne réalise pas les conditions notamment territoriales de l'accord[2]

Knud V forme ensuite une alliance avec Valdemar et Sverker dont il a épousé la fille Hélène . Sven III s'enfuit du Danemark en 1154, Knud V conclut alors un accord avec le duc Valdemar pour qu'il règne avec lui conjointement sous le nom de Valdemar Ier. Mais Knud V redevient un roi de rang inférieur[2], lorsque Sven III réapparait au Danemark, et qu'un compromis final est enfin conclu en 1157, sous la pression de la noblesse danoise lassée de ces combats fratricides[3]. Sven III, Knud V et Valdemar Ier deviennent corégents du royaume, Knud V régnant en Seeland[2].

Pendant le banquet de paix et de réconciliation à Roskilde le , connu ensuite sous le nom de « Festin sanglant de Roskilde », Sven III tente de se débarrasser des ses deux corégents Knud V et de Valdemar Ier[3]. Knud V est tué par un guerrier de Sven[2]. Valdemar réussît à s'échapper, il épouse la demie sœur utérine de Knud, Sophie de Polock et le venge la même année en tuant Sven III lors de la bataille de Grathe et prend ainsi le contrôle du royaume du Danemark enfin réunifié.

Union et postérité[modifier | modifier le code]

Le roi Knut épouse Helene de Suède qui ne lui donne pas de descendance mais il laisse plusieurs enfants illégitimes:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Monarkiet i Danmark – Kongerækken at The Danish Monarchy
  2. a, b, c, d et e Carl Frederik Bricka (ed.), Dansk Biografisk Lexikon, vol. IX [Jyde – Køtschau], 1895. "Knud (Magnussen)", Hans Olrik, p. 263–264.
  3. a et b Knud 5. Magnussen at Gyldendals Åbne Encyklopædi
  4. Lucien Musset Les peuples scandinaves au Moyen Âge Presses Universitaires de France Paris 1951 p. 183 note no 1
  5. Kings and Queens of Denmark – Knud III at JMarcussen.dk
  6. Lucien Musset op.cit p. 186 et note n°2

Source[modifier | modifier le code]