Knut V de Danemark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Meurtre du roi Knut V

Knut V de Danemark (appelé Knut III par certains auteurs) (1130-1157), co-roi de Danemark de 1154 à 1157

Biographie[modifier | modifier le code]

Knut est le fils du prince Magnus Ier le Fort Nilsson et de son épouse Richiza, la fille de Boleslas III le Bouche-Torse de Pologne et le petit-fis du roi Niels de Danemark.

Il devient co roi de Danemark en 1147 après l'abdication d'Éric III de Danemark, et il régne sur le Jutland. La couronne lui est longtemps disputée par Sven III de Danemark qui finit par l'assassiner dans un festin donné à l'occasion de la paix qui venait d'être conclue à Roskilde entre eux le 9 août 1157.

Postérité[modifier | modifier le code]

Le roi Knut laisse plusieurs enfants illégitimes dont:

  • Saint Niels d'Århus (11??-1180), moine [1].  ;
  • Valdemar (mort en 1235/1236), qui devient avant l'âge canonique évêque de Slesvig en 1184. Lorsque son homonyme Valdemar devient duc de ce pays, il se brouille avec lui et s'enfuit en Suède en 1192 où il tente en vain de se faire proclamer roi. En 1207 il se fait élire archevêque de Brême malgré la volonté du Pape Innocent III [2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lucien Musset Les peuples scandinaves au moyen-âge Presses Universitaires de France Paris 1951 p. 183 note n°1
  2. Lucien Musset op.cit p. 186 et note n°2

Source[modifier | modifier le code]

  • Lucien Musset Les peuples scandinaves au moyen-âge Presses Universitaires de France Paris 1951.