Kaya (Burkina Faso)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kaya.

Kaya (Burkina Faso)
Kaya (Burkina Faso)
Femmes de Kaya pétrissant le millet
Administration
Pays Drapeau du Burkina Faso Burkina Faso
Région Centre-Nord
Province Sanmatenga
Département Kaya
Coordonnées 13° 05′ nord, 1° 05′ ouest

Géolocalisation sur la carte : Burkina Faso

Voir la carte administrative du Burkina Faso
City locator 14.svg
Kaya (Burkina Faso)

Géolocalisation sur la carte : Burkina Faso

Voir la carte topographique du Burkina Faso
City locator 14.svg
Kaya (Burkina Faso)

Kaya est une ville du Burkina Faso. Elle est le chef-lieu du département du même nom et de la province Sanmatenga ainsi que la capitale de la région Centre-Nord.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle se trouve à quelque 100 km au nord-est de la capitale, Ouagadougou.

Kaya est classé parmi les cinq plus grands centres urbains du Burkina Faso.

Le recensement général de la population et de l'habitation (RGPH) de 2006 indique que Kaya compte 51 778 habitants. La population totale de la Région du Centre-Nord est de 635 331 personnes.

Économie[modifier | modifier le code]

Pôle émergent du Burkina, Kaya est réputé pour ses produits d'artisanat, notamment la maroquinerie dont l'originalité fait sa fierté lors des grandes expositions nationales et internationales. Il est également connu pour ses brochettes dont les bouchers de Kaya détiennent le secret.

Transports[modifier | modifier le code]

Les travaux de la réhabilitation de la ligne ferroviaire d'Abidjan à Ouagadougou ont débuté le 15 septembre 2017 pour un montant 262 milliards de francs CFA (soit 400 millions d’euros). Ils devraient permettre à terme le prolongement de la ligne jusqu’à la ville de Kaya, située à 100 km au nord de Ouagadougou[1], laquelle devrait recevoir un barreau ferroviaire amenant le minerai de manganèse de la mine de Tambao.

Ethnologie[modifier | modifier le code]

L'ethnie mossi y est dominante bien qu'historiquement elle n'ait pas la même origine que celle des Mossis du Yatenga (région de Ouahigouya).

Culture[modifier | modifier le code]

Kaya est le terroir de virtuoses de la guitare traditionnelle, le « kundé », qui accompagne la plupart des chansonniers mossi.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Claude Klotchkoff, « Kaya », in Le Burkina Faso aujourd'hui, Éditions du Jaguar, Paris, 2011, p. 148-149 (ISBN 9782869504523)
  • Recherche du sol et de la télédétection à Kaya (Burkina Faso) : une recherche vers la dégradation du sol, Université Agronomique de Wageningen. Antenne Sahélienne, 1993, 80 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]