Dori (Burkina Faso)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dori.

Dori
Wendu, Winde (en arabe)[1], Djemmare (en moré)[2], Birnin Bukka (en haoussa)[3]
Dori (Burkina Faso)
Scène de rue à Dori
Administration
Pays Drapeau du Burkina Faso Burkina Faso
Région Sahel
Province Séno
Département Dori
Démographie
Population 21 078 hab. (2006)
Géographie
Coordonnées 14° 03′ nord, 0° 03′ ouest
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Burkina Faso

Voir la carte administrative du Burkina Faso
City locator 14.svg
Dori

Géolocalisation sur la carte : Burkina Faso

Voir la carte topographique du Burkina Faso
City locator 14.svg
Dori

Dori est une ville située au nord-est du Burkina Faso, chef-lieu du département portant le même nom située dans la province du Séno et dans la région du Sahel. Elle fait partie de la région du Liptako[4], dont elle est le centre commercial le plus important[3], et la capitale de l'ancien émirat du Liptako[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat est de type sahélien.
La pluviométrie est d'environ 567 mm/an[4]. Les effets d'un changement climatique font peser des risques sur le bon déroulement du cycle de croissance des cultures pluviales[5].

Population[modifier | modifier le code]

Le recensement 2006 a comptabilisé 21 078 habitants.

La population est majoritairement peule, mais des Touareg, des Songhai et des Haoussas viennent régulièrement y faire du commerce[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Dori est une ville commerciale qui fut la capitale de l'émirat du Liptako[3].

Plusieurs personnalités s'y sont rendues, telles que l'explorateur allemand Heinrich Barth en juillet 1853 – qui décrit l'endroit comme particulièrement sec et inhospitalier – ou l'officier français Parfait-Louis Monteil qui y signe un traité avec le chef local le [4].

Elle fut conquise par les Français en 1897[3].

Dori a abrité en 2013 les festivités marquant la célébration du 53e anniversaire de l'indépendance du Burkina Faso[7].

Économie[modifier | modifier le code]

Chargement de bétail

Sa foire aux bestiaux et les couvertures décorées vendues au marché sont réputées[4].

Transports[modifier | modifier le code]

Train[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Ouagadougou Kaya [Non précisé] Niamey Cotonou

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Une mosquée à Dori

Jumelage[modifier | modifier le code]

Depuis 1984, la ville est jumelée avec la commune française d'Annecy-le-Vieux[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (Historical Dictionary of Burkina Faso, p. 60)
  2. Yénouyaba-Georges Madiéga et Oumarou Nao, Burkina Faso : Cent ans d'histoire (1895-1995), Karthala, , 3446 p. (ISBN 978-2845864313), p. 901.
  3. a b c d et e (en) B. G. Martin (recenseur) et Paul Irwin, « Liptako Speaks. History from Oral Tradition in Africa », Cahiers d'études africaines, vol. 24, no 96,‎ , p. 511-512 (lire en ligne).
  4. a b c d et e (en) Lawrence Rupley, Lamissa Bangali et Boureima Diamitani, Historical Dictionary of Burkina Faso, Rowman & Littlefield, 2013 (éd. révisée), p. 60 (ISBN 9780810867703)
  5. « D’ici à 2050, Dori risque de ne plus avoir de période humide », Le Hub rural, [1]
  6. « Mare de Dori : Lutte contre l’ensablement », lefaso.net, 8 février 2007 [lire en ligne]
  7. lefaso.net. Programme d’activités du 11 décembre 2013 à Dori. http://lefaso.net/spip.php?article56969&rubrique386
  8. « Coopération décentralisée entre Annecy-le-Vieux et Dori », site municipal d'Annecy-le-Vieux [2]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bernard Delmond, Retour à Dori : Burkina Faso, L'harmattan, 2007, 298 p. (ISBN 9782296039674) (roman)
  • Jean-Claude Klotchkoff, « Dori », in Le Burkina Faso aujourd'hui, Éditions du Jaguar, Paris, 2011, p. 133-134 (ISBN 9782869504523)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :