K2-18

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
K2-18
Données d'observation
(époque J2000.0)
Ascension droite 11h 30m 14,5s
Déclinaison +07° 35′ 18″
Constellation Lion
Magnitude apparente 13,5

Localisation dans la constellation : Lion

(Voir situation dans la constellation : Lion)
Leo IAU.svg
Caractéristiques
Type spectral M4 V
Astrométrie
Distance 111 al
Caractéristiques physiques
Masse 0,41 M
Rayon 0,39 R
Température 3 503 K

Autres désignations

EPIC 201912552

K2-18, également connue sous la désignation d'EPIC 201912552, est un système planétaire situé à environ 111 années-lumière de la Terre dans la constellation du Lion. L'objet primaire du système est une étoile naine rouge. Elle est accompagnée d'au moins deux planètes : une super-Terre chaude, K2-18 c, et un mini-Neptune tempéré, K2-18 b, situé à l'intérieur de la zone habitable de l'étoile.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

L'étoile est une naine rouge d'une masse et d'un rayon de 41 et 34 % des valeurs du Soleil, respectivement, et d'une température de surface avoisinant les 3 500 K[1].

Système planétaire[modifier | modifier le code]

Les deux planètes sont plus massives que la Terre, mais elles font toujours partie de la catégorie des super-Terres à surface rocheuse, avec des masses situées entre 7 et 8 fois la masse de la Terre. K2-18 b, la planète la moins proche de l'étoile, a une période orbitale de 33 jours, un demi-grand axe supérieur à 0.143 UA et une température d'équilibre d'environ 250 K[2], très proche de la température d'équilibre de la Terre (255 K) ; les astronomes pensent en conséquence que cette planète peut posséder de bonnes conditions pour accueillir l'eau liquide sur sa surface.

Les astronomes ont émis l'hypothèse de deux scénarios rendant possible l'habitabilité de la planète: il pourrait s'agir d'une planète rocheuse avec de l'eau liquide en surface ou bien une planète recouverte d'une épaisse couche de glace. Les chercheurs pensent que l'exploitation du futur télescope spatial James Webb, qui sera lancé en 2019, rendra possible la collecte d'informations permettant de mieux caractériser son atmosphère[3].

K2-18 c, super-Terre chaude[modifier | modifier le code]

En 2017, R. Cloutier et ses collaborateurs annoncent la découverte d'une seconde planète à une distance plus rapprochée de l'étoile que ne l'est sa compagne[4]. L'existence de la planète est confirmée en octobre 2018 par la même équipe[5].

K2-18 b, mini-Neptune tempéré[modifier | modifier le code]

La découverte a eu lieu en utilisant la méthode des vitesses radiales, en exploitant le spectrographe HARPS de l'observatoire de La Silla au Chili[6].

Vue d'ensemble du système[modifier | modifier le code]

Caractéristiques des planètes du système K2-18
Planète Masse Demi-grand axe (ua) Période orbitale (jours) Excentricité Inclinaison Rayon
 c  7,5 M   0,06   8,96   0,47 
 b  7,95 M   0,143   32,94   0,43   2,24 R 

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.